Sciences

Le site d’atterrissage de Philae sur la comète est confirmé

ActualitéClassé sous :comète , Churyumov-Gerasimenko , rosetta

L'Agence spatiale européenne (Esa) a confirmé le 15 octobre la destination de Philae. Si tout va bien, le site « J » accueillera donc l'atterrisseur le 12 novembre prochain. Rosetta poursuit ses manœuvres autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Situé au sommet du plus petit des deux lobes de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (67P/C-G), le site désigné « J », qui accueillera le 12 novembre prochain l’atterrisseur Philae, vient d’être confirmé par l’Esa. Le cercle de 500 mètres de diamètre est centré sur cette région. Les deux images d’une résolution de 50 cm par pixel ont été prises par la caméra Osiris de la sonde Rosetta, le 14 septembre à environ 30 km de distance. © Esa, Rosetta, MPS pour Osiris, UPD, Lam, IAA, SSO, INTA, UPM, DAPS, Ida

L'Esa vient de donner son feu vert pour que la sonde Rosetta largue son atterrisseur Philae en direction de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 12 novembre, pour ce qui sera peut-être le premier atterrissage jamais réalisé sur ce type de corps céleste.

Le choix du site d'atterrissage désigné par la lettre « J » et situé sur le plus petit des deux lobes de la comète a été confirmé le 14 octobre à l'issue d'une revue d'aptitude opérationnelle approfondie.

Depuis son arrivée, l'orbiteur Rosetta a réalisé une cartographie et une étude scientifique sans précédent de la comète, vestige des premières étapes de la formation de notre Système solaire, il y a 4,6 milliards d'années.

Animation présentant toutes les étapes qui préludent au largage de Philae, le 12 novembre prochain à 8 h 35 TU. Rosetta est actuellement (mi-octobre) dans une phase de transition qui la rapproche à seulement 10 km du noyau de la comète. Le jour J, 2 à 3 heures avant la séparation de l’atterrisseur, la sonde spatiale manœuvrera pour se situer à 22,5 km de la surface. Durant les 7 heures qui suivront, elle gardera une position lui permettant d’épier la descente de Philae. Rappelons que la rotation de la comète est de 12,4 heures. © Esa

Une minutieuse étude du terrain

Tout en effectuant ces analyses, la sonde s'est peu à peu rapprochée de sa cible : parvenue le 6 août à une distance de 100 km, elle n'est maintenant qu'à 10 km du centre de cet objet de 4 km de long. Elle peut ainsi étudier de plus près le site d'atterrissage principal et le site de secours afin de compléter son évaluation des risques, et notamment sa cartographie du terrain.

Le choix définitif du site « J » confirme également le déroulement de la séquence conduisant à l'atterrissage. Rosetta larguera Philae le 12 novembre à 8 h 35 TU (9 h 35 heure de Paris), alors qu'elle se trouvera à une distance d'environ 22,5 km du centre de la comète. L'atterrissage aura lieu approximativement sept heures plus tard, soit vers 15 h 30 TU (16 h 30 heure de Paris).

Étant donné que le signal à sens unique qu'enverra Rosetta vers la Terre mettra 28 minutes et 20 secondes pour arriver à destination, la confirmation de la séparation parviendra aux stations au sol à 9 h 03 TU (10 h 03 heure de Paris), et celle de l'atterrissage vers 16 h 00 TU (17 h 00 heure de Paris).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi