Sciences

En bref : pas d'E.T. autour de l'étrange étoile KIC 8462852

ActualitéClassé sous :civilisations extraterrestres , exoplanètes , étoile KIC 8462852

Un objet de très grande taille semble tourner autour de l'étoile KIC 8462852, obscurcissant 22 % de sa lumière. S'agit-il d'une mégastructure développée par une civilisation extraterrestre intelligente ? L'institut Seti a mené l'enquête et s'est mis à l'écoute grâce au réseau de télescopes Allen, aux États-Unis. Las, pas de signal...

Une partie des 42 antennes du réseau de télescopes Allen, aux États-Unis. À terme, cet observatoire devrait compter 350 antennes. Il est essentiellement utilisé pour rechercher des formes de vie extraterrestres intelligentes. © Colby Gutierrez-Kraybill, Flickr, CC by 2.0

Révélée il y a un mois, une étonnante observation du télescope spatial Kepler montrait une importante baisse de luminosité apériodique de l'étoile KIC 8462852, pouvant durer de 5 à 80 jours avec une occultation de sa lumière atteignant jusqu'à 22 %. C'est la première fois qu'un tel comportement est rapporté. Une explication plus simple est celle d'un ensemble de petits corps, des résidus cométaires par exemple. Un scénario plus romantique est celui d'un énorme objet artificiel, comme une mégastructure développée par une civilisation extraterrestre technologiquement très avancée.

Alors, pour tester cette hypothèse, une équipe d'astronomes de l'institut Seti a utilisé le réseau de télescopes Allen (ATA, Allen Telescope Array) de l'observatoire de Hat Creek, aux États-Unis, et composé de 42 antennes de 6,1 mètres. Pendant plus de deux semaines, ils se sont lancés à la recherche d'hypothétiques signaux radio dans deux fréquences distinctes. Peine perdue : du 15 au 30 octobre dernier, les 20 antennes utilisées sur les 42 n'ont capté aucune onde électromagnétique artificielle entre 1 à 10 GHz. Ni dans des bandes de fréquence étroites avec une largeur de canal de seulement 1 hertz (on suppose qu'elles seraient utilisées par des civilisations extraterrestres avancées pour se faire connaître), ni dans des bandes larges au-dessus de 100 Jy (ou janskys, une mesure de densité de flux, en watts par hertz et par mètre carré), dans un canal de 100 kHz, ce qui trahirait la présence de véhicules spatiaux se promenant dans le voisinage de KIC 846582.

Comme le rappelle l'astronome Seth Shostak, du Seti Institute, « l'histoire de l'astronomie nous dit que chaque fois que nous pensons avoir trouvé un phénomène dû aux activités d'extraterrestres, nous avons tort ». Et d'ajouter, cependant, « bien qu'il soit très probable que ce qui tourne autour de cette étoile soit d'origine naturelle, il serait tout de même plus prudent de vérifier que la cause du comportement étrange de KIC 8462852 n'est pas d'origine artificielle ».

Cela vous intéressera aussi