Sciences

La traque du polymorphisme des cristaux s'intensifie

ActualitéClassé sous :chimie

-

Il y a trois ans, Abbott Laboratories de North Chicago (Illinois) a eu la mauvaise surprise de découvrir que la fabrication de Norvir, son médicament contre le SIDA, produisait un composé ayant une structure cristalline différente de celle du produit visé, d'ou son inéfficacite contre la maladie. L'industrie pharmaceutique redoute ce phénomène, dû au polymorphisme des cristaux, qui peut compromettre le développement de certains produits prometteurs pendant les dernieres phases de la recherche. Des sociétés comme MediChem Life Sciences de Woodridge (Illinois) ou des universités comme Purdue, le MIT ou l'Illinois Institute of Technology (IIT) se voient donc sollicitées de plus en plus souvent pour venir en aide a l'industrie pharmaceutique. L'IIT projette de fonder un centre de recherche entierement consacré a l'etude des mecanismes du polymorphisme, s'appuyant sur les techniques radiographiques ultra-puissantes de son voisin, l'Argonne National Laboratory. Pour sa part, MediChem fait appel a la robotique pour déceler ce polymorphisme. Crucial pour le développement et la stabilité des ventes de medicaments, ce domaine est également important pour l'exploration complète des produits parallèles, susceptibles d'être brevetés indépendamment.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi