Une capsule Dragon capturée par le bras robotique de la Station spatiale internationale pour être amarrée à son module Harmony. © Nasa

Sciences

En bref : quatrième lancement d'une capsule Dragon à destination d'ISS

ActualitéClassé sous :cargo spatial , accès à l'espace , dragon

-

Particulièrement satisfaite d'avoir été sélectionnée par la Nasa pour la fourniture d'un service de transport spatial habité à destination de la Station spatiale internationale, la société américaine SpaceX s'apprête à lancer la quatrième des douze missions de ravitaillement commandées. Le lancement est prévu samedi à 06 h 14 TU depuis le complexe de lancement 40 de Cap Canaveral, en Floride.

Pour sa quatrième mission à destination de la Station spatiale internationale (ISS), la troisième ayant été réalisée en avril 2014, la capsule SpaceX Dragon transporte quelque 2,5 tonnes de fret, à comparer aux 6,6 tonnes qu'a récemment acheminées le cinquième et dernier exemplaire de l’ATV de l'Agence spatiale européenne.

Pour la première fois, elle embarque des mammifères vivants (20 rongeurs) qui seront utilisés à bord de l'ISS pour étudier les effets à long terme de la microgravité et de l'apesanteur sur leur physiologie. Parmi les autres charges utiles, on citera le scattéromètre ISS-Rapid, un instrument utilisé pour mesurer la vitesse des vents à la surface des océans, indépendamment des conditions météorologiques ; le démonstrateur SpinSat, qui testera la façon dont un petit satellite se déplace et se positionne dans l'espace à l'aide d'une nouvelle technique de propulseur; une imprimante 3D, qui sera la première à fonctionner dans l'espace.

Abandon du premier étage

Il est à noter que, pour cette mission, il n'y aura pas de tentative de récupération du premier étage. En raison d'un problème technique, les ingénieurs de SpaceX ont été contraints de changer le premier étage du lanceur par un autre non équipé du système de pied.

Si le lanceur décolle samedi comme prévu, l'amarrage de la capsule avec la Station spatiale internationale se fera lundi 22 septembre. Elle y restera amarrée pendant au moins quatre semaines. À la fin de sa mission, elle redescendra sur Terre, en amerrissant dans l'océan Pacifique, à 700 kilomètres au large des côtes californiennes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi