Mercure le 1er octobre lors du premier survol de la sonde spatiale BepiColombo. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO
Sciences

Les premières images de Mercure frôlée par la sonde BepiColombo ce week-end

ActualitéClassé sous :BepiColombo , mercure , planètes

[EN VIDÉO] Première visite de BepiColombo à Mercure  La sonde BepiColombo de l'ESA et la Jaxa est passé près de Mercure le 1er octobre 2021, pour la première fois depuis son lancement en 2018. Voici ses premières images de ce survol jusqu'à 199 kilomètres de la petite planète. 

La sonde spatiale des agences spatiales européennes et japonaises (ESA et Jaxa) BepiColombo a accompli sa toute première visite d'une série de six à Mercure. Voici ses premières images transmises à la Terre.

Il était 23 h 34 en temps universel, vendredi 1er octobre, quand la sonde spatiale BepiColombo a frôlé Mercure. Soit 1 h 34, le 2 octobre, en France métropolitaine. Les photos que vous voyez ici ont été prises cinq minutes après son passage au plus près de la surface de cette planète sans atmosphère.

Arrivée par le côté nuit de Mercure, BepiColombo a photographié le lever du jour sur Astrolabe Rupes, cinq minutes après avoir frôlé la planète à 199 kilomètres de sa surface. La sonde était à alors à 1.183 kilomètres au-dessus de ses cratères. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

Après un survol de la Terre et deux de Vénus depuis son départ il y a bientôt trois ans, l'engin de la Jaxa et de l'ESA vient donc de réaliser sa toute première visite à la planète la plus proche du Soleil, sa destination finale, autour de laquelle il s'installera définitivement en orbite... le 5 décembre 2025.

Il était 23 h 44 TU, le 1er octobre, quand BepiColombo a pris cette photo de Mercure. La sonde était alors à 2.418 kilomètres au-dessus de la surface de la planète. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

Les versions annotées de ces images prises lors de son éloignement marquent les cratères les plus importants comme Lermontov, bassin d'impact de quelque 166 kilomètres de diamètre. Une région qu'aura à cœur d'étudier de près BepiColombo, dès le début de sa mission, en 2026.

Version annotée. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO
Pour en savoir plus

Une sonde spatiale va frôler Mercure, la planète la moins explorée du Système solaire, cette nuit

Article de Margaux Abello publié le 1er octobre 2021

Le 2 octobre, au petit matin, BepiColombo passera enfin au-dessus de l'astre méconnu et tant convoité par les scientifiques de la mission euro-japonaise. Mais bien qu'à seulement quelques heures des retrouvailles avec Mercure, la sonde spatiale sera forcée de poursuivre son fastidieux périple et ce jusqu'en 2025.

Depuis son lancement le 20 octobre 2018, les orbiteurs regroupés à bord de BepiColombo ont déjà réalisé plusieurs survols (flyby) planétaires, bénéficiant de l'assistance gravitationnelle (une fois de la Terre et deux fois de Vénus) dans le but de rejoindre la seule planète du Système solaire dépourvue d'atmosphère. Une fois que la sonde arrivera à proximité de Mercure, elle devra encore réaliser six survols aux abords du corps céleste pour freiner suffisamment sa course, jusqu'à être capturée gravitationnellement. Ces brefs vis-à-vis, aux allures de rendez-vous manqués, sont essentiels pour parvenir à se positionner en orbite autour du voisin immédiat du Soleil et finalement déployer sa panoplie d'instruments dédiés à l'étude méticuleuse de la plus petite planète tellurique.

Mercure prise par la sonde Messenger en 2009 avec sa caméra WAC. © Nasa, Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory, Carnegie

BepiColombo invite les planétologues en ébullition à l’entrevue planifiée avec Mercure

Dans la nuit du 1er au 2 octobre 2021, aux alentours de 01 h 34 en France (UTC+2, heure d'été), la sonde frôlera Mercure, à environ 200 kilomètres de sa surface cratérisée, afin d'entamer patiemment son lent ralentissement. Pendant une fenêtre de quatre heures, BepiColombo profitera alors du rapprochement pour prendre des clichés et réaliser des analyses préliminaires de la planète. Les données collectées fourniront un premier aperçu scientifique de ce qui se passera au moment de l'enclenchement de la mission principale, en décembre 2025.

Infographie précisant les étapes du survol de Mercure par BepiColombo dans la nuit du 1er au 2 octobre 2021 (les tailles de la sonde et de la planète ne sont pas à l’échelle). © ESA

Après sept années de voyage et neuf survols… toutes les facettes de Mercure passeront au crible

À ce jour, seulement deux autres sondes spatiales ont été conçues pour observer Mercure : Mariner 10 (1973 à 1975) et Messenger (2010-2015). BepiColombo est la première mission mercurienne non américaine, visant à cartographier et analyser la composition surfacique de la planète. De son noyau à ses champs magnétique et gravitationnel, en passant par l'examination de son exosphère, les moyens technologiques dernier cri mobilisés in situ aideront les chercheurs à dissiper l'épais mystère entourant sa formation et son évolution. Le prochain survol prévu de Mercure n'aura lieu qu'en juin 2022.

---

Futura dans les Étoiles, c'est le rendez-vous incontournable des amateurs d'astronomie et d'espace. Tous les 1ers du mois, retrouvez-nous pour un tour complet des éphémérides du mois, avec des conseils pour observer au mieux ce qu'il se passe dans le ciel. Un épisode spécial publié tous les 15 du mois vous proposera d'en apprendre plus sur un objet ou un événement particulier qui marquera l'actualité astronomique et spatiale.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !