Sciences

Transit de Vénus 2012 : J-40 !

ActualitéClassé sous :Astronomie , transit de Vénus 2012 , soleil

Il reste un peu plus d'un mois pour se préparer au prochain passage de Vénus devant le Soleil, le 6 juin prochain. C'est ce grand événement, rarissime, que l'on appelle le transit de Vénus et dont l'échéance suivante attendra 2117.

Le 6 juin 2012, le disque noir de Vénus se détachera devant celui du Soleil, comme ce fut le cas le 8 juin 2004. © Club Pégase/Laurent Pino

Le mercredi matin 6 juin 2012, chacun d'entre nous pourra assister à un lever de soleil exceptionnel : on observera (à l'aide d'un filtre) et sans aucun instrument le petit disque noir de la planète Vénus en train de passer lentement devant notre étoile, pour peu que les nuages ne viennent s'interposer. Le phénomène aura commencé le 5 juin à 22 h 03 (TU) pour les observateurs situés en Asie et en Australie : c'est à cet instant que se sera produit le premier contact, quand le bord du disque de Vénus vient « toucher » le bord solaire. Ce contact n'est bien entendu qu'apparent puisque la planète Vénus sera alors à moins d'un tiers de la distance qui nous sépare du Soleil, qui est d'environ 150 millions de kilomètres, la valeur de l'unité astronomique.

Depuis le Pacifique, on pourra suivre la totalité du transit qui durera un peu moins de sept heures. En France le soleil se lèvera aux alentours de 3 h 50 (TU) soit 5 h 50 heure française, ce qui nous permettra d'admirer la fin du transit qui se produira à 4 h 55 TU, soit un maximum de 55 minutes d'observation pour les observateurs situés les plus à l'est, sur une ligne Strasbourg-Nice. Ce transit fera suite à celui du 8 juin 2004 mais le prochain n'aura pas lieu avant décembre 2117 !

Dernier rendez-vous entre le croissant lunaire et Vénus le 24 avril dernier. La deuxième planète du Système solaire va maintenant entamer une rapide plongée vers le Soleil et passera devant notre étoile le 6 juin prochain. © Jean-Baptiste Feldmann

Un transit de Vénus, c'est rare et c'est beau !

Si vous observez le ciel actuellement en début de soirée, vous n'avez pas manqué de remarquer le point brillant de Vénus. Au cours du mois de mai vous pourrez assister à la descente très rapide de la planète vers l'horizon ouest à raison d'environ un degré par soir. Dans une petite lunette vous constaterez que le croissant de Vénus s'affine de plus en plus comme c'est le cas pour la Lune dans les jours qui précèdent la Nouvelle Lune (la « nouvelle Vénus » ayant lieu logiquement le 6 juin). Dans le même temps le diamètre de la planète va augmenter, de 38 secondes d'arc début mai à 57 secondes d'arc fin mai. La distance qui nous sépare de Vénus aura fondu, passant en un mois de 0,44 UA à 0,29 UA.

Dossier Transit de Vénus : un sommaire appétissant !

Pour tout savoir sur ce qui se produira le 6 juin prochain, plongez-vous dans la lecture de notre dossier consacré au transit de Vénus. Vous y découvrirez pourquoi ces phénomènes sont tout à la fois si rares et si passionnants à observer, ce qui a conduit les astronomes à organiser des expéditions parfois très spectaculaires depuis le XVIIe siècle, époque où furent possibles les premières prédictions de transits. Notre dossier vous expliquera également comment observer ce spectacle sans danger et vous donnera tous les détails sur ce qui va se passer dans 40 jours.

Alors que les astronomes professionnels sont déjà mobilisés, Futura-Sciences se prépare de son côté à vous faire vivre l'événement dans toute son intensité. Restez branchés !

Cela vous intéressera aussi