Sciences

Supernova et étoile compagne

ActualitéClassé sous :Astronomie , étoile , Galaxie

En mars 1993, une étoile massive d'une galaxie proche de la nôtre, M81, a explosé pour devenir la deuxième supernova la plus brillante jamais observée.

Une supernova

Peu après l'explosion, SN1993J fut classifiée en tant que supernova de type II en raison de la présence de raies d'hydrogène dans son spectre. Ces raies disparurent cependant quelques semaines plus tard, entraînant sa reclassification en supernova de type Ib. De surcroît, au lieu de disparaître graduellement comme prévu, elle devint plus brillante.

Afin d'expliquer ce comportement inhabituel, les chercheurs ont émis l'hypothèse de la présence, dans le voisinage de la supernova, d'une étoile compagne qui aurait capturé l'hydrogène de l'étoile progénitrice. Aucune étoile compagne de ce genre n'avait jusqu'à maintenant été détectée. Grâce au télescope spatial Hubble et au télescope Keck situé à Hawaï, Stephen Smartt de l'université de Cambridge et ses collègues des universités d'Oxford et d'Hawaï ont mis en évidence des particularités spectrales caractéristiques d'une étoile superposée au spectre de la supernova, phénomène allant dans le sens de la présence d'une étoile compagne.

L'équipe estime que ses résultats constituent une confirmation du modèle théorique existant et aideront à mieux comprendre la physique stellaire à l'origine des supernovae. "Celles-ci sont au cœur de la compréhension de l'évolution des galaxies," indique Smartt. "Il est essentiel d'en savoir plus sur les types d'étoiles qui les engendrent," ajoute-t-il.

Cela vous intéressera aussi