Grâce aux clichés du télescope spatial à infrarouge Spitzer, les astronomes viennent de faire deux surprenantes découvertes.
Cela vous intéressera aussi

La première est l'observation, à 600 années-lumièreannées-lumière de la TerreTerre dans la constellationconstellation du Cygne, d'un objet céleste là où on n'attendait qu'un nuagenuage de gazgaz et de poussières.

Les autres types de télescopes, pas assez sensibles, n'avaient pas été capables de localiser une massemasse aussi sombre et froide. Pour le moment, les spécialistes ne savent pas encore comment classer le nouveau venu. S'agit-il d'une naine brunenaine brune, d'un astreastre naissant, d'un soleilsoleil "avorté" ou encore de quelque chose de complètement différent ? Il devrait en tout cas obliger les astronomesastronomes à revoir leurs modèles de formation des étoilesétoiles.

La seconde surprise concerne la détection, autour du disque de poussière d'une étoile similaire à notre Soleil, d'eau, de dioxyde de carbonedioxyde de carbone et d'ammoniacammoniac. Autant d'ingrédients typiques qui pourraient donner naissance à des planètes.