Sciences

Rétro 2014 : les surprises venues du ciel

ActualitéClassé sous :Astronomie , astrophysique , Astronautique

-

Parmi tous les événements astronomiques qui ont ponctué l'année 2014, l'arrivée de Rosetta autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko suivie, quelques mois plus tard, de l'atterrissage de Philae à sa surface, fut sans doute le plus marquant. Sur Mars, Curiosity nous a tenu en haleine avec ses révélations sur l'habitabilité de Mars et, beaucoup plus loin, la découverte d'une exoplanète nommée Kepler-186f fit sensation au printemps. Nous avons également fait connaissance avec Laniakea, le supercontinent galactique auquel appartient la Voie lactée. Et il y eut le suspense Planck...

L’arrivée de Rosetta autour de la comète 67P après dix années de voyage interplanétaire et l’atterrissage risqué de Philae à sa surface furent incontestablement des événements historiques qui ont marqué l’année 2014. Ce portrait de Rosetta, avec le noyau de la comète à l'arrière-plan, a été réalisé en octobre 2014 par Philae, alors que l'atterrisseur était encore fixé sur la sonde. © Esa, Rosetta, Civa

Quel suspense ! Vous avez été très nombreux à suivre en direct avec nous les sept heures de la descente de Philae. Bien qu'il n'ait pas atterri dans les meilleures conditions — il a sans doute rebondi —, ce petit robot fonctionne et a pu communiquer avec Rosetta et même envoyer enfin la première photo vue du sol. Prochain rendez-vous lors de la conférence de presse de l'Agence spatiale européenne qui fera le point sur la situation et devrait diffuser les premières images de la comète acquises depuis sa surface.

 

Les membres de la collaboration Bicep2 pensaient avoir détecté les effets des ondes gravitationnelles du Big Bang dans le rayonnement fossile. Cette découverte est considérée comme une preuve convaincante des modèles d'inflation. Mais les membres de la collaboration Planck viennent de montrer que le signal observé pourrait s'expliquer en grande partie par des émissions des poussières de la Voie lactée. On ne sait pas encore quelle est la part précise de chacune de ces contributions. L'astrophysicienne Cécile Renault nous explique ce coup de théâtre.

 

Une équipe internationale d'astrophysiciens a mis en relief les courants de circulation dans le superamas de galaxies auquel notre Voie lactée est reliée. Appelé Laniakea, en référence à la terre volcanique d'Hawaï qui accueille les grands observatoires ayant permis ces recherches, ce territoire où interagissent des centaines de milliers de galaxies est désormais qualifié de « supercontinent extragalactique ».

 

Curiosity confirme que le curieux mont Sharp se dresse dans ce qui fut un lac, emplissant le cratère Gale. Durant plusieurs dizaines de millions d'années, les sédiments s'y sont accumulés, complétés par les dépôts éoliens et les alluvions de rivières. Par la suite, l'érosion a fait son œuvre. De quoi remettre en cause, selon les scientifiques de la Nasa« la notion qui veut que les conditions chaudes et humides furent transitoires, locales ou seulement dans le sous-sol martien ».

 

Cette nouvelle image réalisée avec Alma révèle avec une précision inégalée à ce jour des détails dans le disque de formation planétaire autour d'une jeune étoile. Ce sont les images les plus précises jamais réalisées dans les longueurs d'onde submillimétriques. Ces nouveaux résultats représentent un pas énorme dans l'observation du développement des disques protoplanétaires et de la formation des planètes.

 

Activité incessante autour de Mars ces jours-ci. Après l'insertion en orbite ce week-end de Maven (Nasa), la sonde indienne Mangalyaan est attendue ce mercredi 14 janvier. Les deux orbiteurs en rejoindront quatre autres, en mission depuis plusieurs années.

 

Une équipe internationale de planétologues vient d'apporter une nouvelle pièce au débat concernant l'âge de la Lune. Elle serait née environ 95 (plus ou moins 32) millions d'années après le début de la formation du Système solaire, il y a 4,56 milliards d'années. Cette nouvelle estimation de l'âge de notre satellite est déduite des simulations numériques utilisées pour comprendre la naissance des planètes rocheuses

 

L'Inde, quatrième puissance spatiale à atteindre Mars avec la sonde MOM (Mars Orbiter Mission), a fait savoir à travers deux clichés rendus publics que son insertion en orbite s'est bien déroulée et que son fonctionnement est nominal.

 

Nouveau succès pour SpaceX qui vient de lancer six nouveaux satellites pour le compte d'Orbcomm. En dépit de l'attente, tous sont arrivés à bon port sur leur orbite pour le plus grand plaisir du client qui, par ailleurs, a obtenu un prix très bon marché, anormalement bas diront certains. Prochain lancement prévu, le satellite Asiasat-8 en août.

 

Depuis la découverte de la supernova qui a explosé dans la galaxie Messier 82, des légions de télescopes terrestres et spatiaux espionnent l'événement. Les données collectées permettront aux chercheurs d'affiner leur compréhension des causes et effets de la puissante explosion survenue à 11,5 millions d'années-lumière de nous.

Cela vous intéressera aussi