Sciences

Premières images de l'astéroïde 2005 YU 55 !

ActualitéClassé sous :Astronomie , astéroïde , 2005 YU55

C'est la nuit du 8 au 9 novembre que l'astéroïde 2005 YU55 passera à seulement 325.000 kilomètres de la Terre. Un événement qui mobilise les astronomes.

Ce soir 8 novembre, l'astéroïde YU55 va frôler la Terre à environ 325.000 kilomètres de distance. © Idé/Nasa

Découvert le 28 décembre 2005 par l'astronome Robert McMillan à l'observatoire Steward en Arizona, 2005 YU55 est un  astéroïde géocroiseur (ou ECA pour Earth-Crossing Asteroids) qui parcourt son orbite en 446 jours. Le passage de ce soir est assez exceptionnel puisqu'il faut remonter à 1976 pour retrouver un astéroïde de cette taille aussi proche de notre planète. Encore s'agissait-il de 2010 XC qui comme l'indique son matricule ne fut découvert que l'an passé et dont personne ne soupçonna le passage en 1976.

C'est dire si les astronomes attendent avec impatience ce rendez-vous astronomique. Le radiotélescope d'Arecibo devrait permettre aux professionnels d'obtenir une carte très précise de la surface de 2005 YU55 avec des détails inférieurs à 10 mètres !

L'image de l'astéroïde 2005 YU55, obtenue par radar depuis le radiotélescope de Goldstone (Californie) le 7 novembre à 20 h 45 en heure française. L'objet était alors à 1,38 million de kilomètres de la Terre. © Nasa-JPL-Caltech

Un astéroïde furtif pour les yeux humains

Les astronomes amateurs, eux, auront sans doute du mal à immortaliser ce passage pour trois raisons :

  • l'astéroïde passera très vite : sa vitesse apparente pourra atteindre 1 degré - soit deux fois le diamètre de la pleine Lune - en 7 minutes ;
  • c'est un objet très sombre : un astéroïde de type C (carboné) aussi noir que du charbon qui ne réfléchit pas plus de 1% de la lumière solaire qu'il reçoit. Aux yeux des Terriens, il ne devrait pas être plus brillant que la magnitude 10 ;
  • il faudra compter avec l'éclat de la Lune qui risquera de voiler les clichés... et espérer un ciel dégagé !

C'est donc un véritable défi qui attend les passionnés. S'ils ne parviennent pas à observer 2005 YU55 ce soir, il leur faudra attendre le passage d'Apophis à seulement 40.000 kilomètres de nous en 2029... à moins qu'un nouvel astéroïde ne vienne nous frôler d'ici là.

Cela vous intéressera aussi