Sciences

Une pouponnière glaciale

ActualitéClassé sous :Astronomie , nébuleuse , étoile

-

Grâce aux observations effectuées dans le rayonnement infrarouge à l'aide du télescope spatiale ISO, les astronomes ont fait une découverte intéressante.

En s'attardant sur la nébuleuse de l'Aigle (M16), berceau d'étoiles, ils se sont aperçus que contrairement à ce que l'on pouvait penser, les étoiles naissent dans des températures frigorifiques. En effet, les températures relevées tournent autour des -100°. D'après l'ESA, il paraîtrait même que ces températures ont une incidence dans le développement de la future étoile.

Mais d'après les scientifques, au coeur de la nébuleuse, les températures doivent être encore plus froides. Seulement, ISO est au maximum de ses capacités. C'est pourquoi l'ESA mise sur son successeur : l'observatoire orbital Herschel mis en orbite en 2007. Ce dernier sera spécialisé dans le rayonnement submillimétrique, à la frontière de l'infrarouge et des ondes radio. Ce domaine est encore très mal exploré. Grâce à Herschel, l'on pourra observer au coeur des nébuleuses denses de formation d'étoiles, sans être gêné, comme l'est actuellement ISO, par le rayonnement ambiant. Les observations de Herschel permettrons de comprendre le processus difficle de la naissance d'une étoile.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi