Sciences

Occultation d'étoiles par Titan

ActualitéClassé sous :Astronomie , titan , saturne

-

La nuit du 19 au 20 décembre 2001, Titan, le plus gros satellite de la lointaine Saturne, a occulté NV0435215+200905, une étoile de classe K. L'événement était visible depuis sept observatoires astronomiques, dont le célèbre télescope Hale du Mont Palomar, qui resta durant plus de quatre décennies le plus grand réflecteur du monde avec son miroir de 5,08 mètres de diamètre. Leslie Young, du Southwest Research Institute, était chargé de la coordination de cette observation peu commune.

Image titée de la séquence vidéo enregistrée depuis le Mont Palomar. Source JPL.

Et la surprise a été de taille ! L'étoile s'est avérée double, composée de deux éléments séparés de 1,5 seconde d'arc judicieusement disposés dans le plan d'occultation par Titan. Depuis le Mont Palomar, les deux étoiles sont ainsi passées successivement derrière le disque de 5150 km de diamètre du satellite.

Ce sont ainsi deux occultations, à des latitudes légèrement différentes de Titan, qui ont pu être observées et enregistrées par un des plus importants télescopes optiques de la planète. Pour cette occasion, le gigantesque miroir avait été muni d'une optique adaptative et de la caméra PHARO du JPL (Jet Propulsion Laboratory) opérant dans le proche infrarouge.

Une séquence vidéo a été enregistrée de l'occultation, débutant 28 minutes avant le premier contact de la première étoile avec le disque de Titan, et se terminant 30 minutes après le passage de la deuxième étoile derrière le satellite. Le champ de l'image couvre 4,0 x 2,0 secondes d'arc avec une résolution de 320 x 160 pixels, chaque image étant exposée durant 437 millisecondes (une frame toutes les 892 millisecondes). Toute la séquence a été prise à travers un filtre K-prime de 1,95 - 2,30 micron.

La séquence vidée que nous vous présentons ici a été spécialement optimisée pour le Web dans le format RealVideo, sans aucune perte de qualité (les pixels originaux sont visibles). On peut juger de la qualité de l'optique adaptative en observant de quelle façon l'éclat des deux étoiles traverse l'atmosphère de Titan, de l'immersion à l'émersion.


Voir la vidéo (format RealVideo, 413 Ko, 33 sec.)

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi