Sciences

L'ISS surprise pendant son bain de Soleil

ActualitéClassé sous :Astronomie , astronome , station spatiale internationale

Un jeune astronome amateur de notre forum a réussi un bel exploit photographique en saisissant le rapide passage de la Station Spatiale Internationale en ombre chinoise devant notre étoile.

Spectaculaire composition de 3 images montrant le passage de la Station Spatiale Internationale devant le Soleil en 0,8 seconde. Crédit Maxime Simet

Avec une envergure d'une centaine de mètres, l'ISS est la plus grande des constructions placées en orbite terrestre. Même à 400 kilomètres d'altitude, ce Meccano de l'espace peut être repéré facilement à l'œil nu, en particulier grâce à la réflexion lumineuse produite par ses 2.500 mètres carrés de panneaux solaires. Il suffit de consulter certains sites spécialisés pour connaître avec précision les instants de passage au-dessus d'un lieu géographique choisi. Il devient alors possible de guetter au crépuscule le point brillant de la Station qui traverse le ciel d'ouest en est, qu'on ne peut pas confondre avec un satellite (l'ISS est bien plus lumineuse) ou avec un avion (outre son bruit, il produit des flashes lumineux réguliers).

Certains astronomes ont imaginé des systèmes motorisés pour que leur télescope suive le déplacement de l'ISS, une technique qui leur permet de réaliser des images détaillées de sa structure. C'est le cas de l'amateur hollandais Ralf Vandeberg qui, à l'aide d'un télescope de 25 centimètres de diamètre, est parvenu à photographier de nombreux détails sur la Station. La plupart des observations de l'ISS se font quand le ciel est très sombre, mais il est également possible de la voir en ombre chinoise lorsqu'elle passe devant le Soleil.

Sur ce cliché pris au crépuscule, la Station Spatiale Internationale a laissé un tiret lumineux en raison de son déplacement pendant les 10 secondes qu'a duré la pose. Crédit J.-B. Feldmann

Une jolie prise pour un jeune astrophotographe

Maxime Simet est un jeune amateur (18 ans) installé à Aspach dans le Haut-Rhin. Il est fidèle à notre forum d'astronomie où il fait ses classes depuis deux ans. Suivant pas à pas les conseils qui lui ont été prodigués au fil des mois, il s'est rapidement hissé parmi les meilleurs astrophotographes qui fréquentent le forum. Ce qu'il réalise avec son matériel (un télescope de seulement 15 centimètres de diamètre et un appareil photo réflex) ferait facilement rougir des astronomes amateurs bien mieux équipés que lui.

Dimanche 12 septembre, délaissant les images nocturnes qu'il affectionne, il a réussi à capturer le passage de la Station Spatiale devant le Soleil. Laissons-lui raconter son aventure. « Un ami et membre de mon club Astroaspach avait calculé, grâce au site Calsky, que l'on pourrait observer le passage de l'ISS devant le Soleil à moins de 500 mètres de chez moi ! En raison de la vitesse élevée de la Station, qui passait devant le Soleil en moins d'une seconde, j'ai choisi de faire des poses photographiques très rapides avec mon télescope de 15 centimètres de diamètre équipé d'un filtre solaire. J'ai réglé l'appareil photographique en mode rafale en faisant des poses de 1/4000e de seconde et en commençant la série 15 secondes avant l'instant prévu pour le passage de la Station. J'ai eu le plaisir de découvrir l'ISS sur 3 images que j'ai ensuite fusionnées. Sur le montage final, on peut distinguer la structure générale de la Station et ses grands panneaux solaires. Il y a même la tache solaire n° 1106 qui est visible en bas à droite du disque. »

Avec cette image, Maxime Simet nous démontre qu'il n'est pas toujours nécessaire d'avoir un matériel astronomique sophistiqué et coûteux pour réaliser un cliché spectaculaire. Un bel exemple à suivre...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi