Des astronomes ont découvert l'étoile la plus plate connue, avec un rayon à l'équateur excédant de 50 % le rayon aux pôles.
Cela vous intéressera aussi

Cette configuration viole les modèles acceptés de distribution de massemasse stellaire. L'étoileétoile concernée est Achernar, étoile en rotation rapide située dans la constellationconstellation d'Eridanus. Les observations, effectuées par Armando Domiciano de Souza, de l'Université de Nice, et ses collègues, ont été réalisées à l'Observatoire Européen Austral (Chili), à l'aide du Very Large TelescopeVery Large Telescope Interferometer.

De nombreux objets astronomiques, dont la TerreTerre, sont connus pour être aplatis : ils sont plus étendus au niveau de l'équateuréquateur qu'au niveau des pôles. La Terre, planète rigide et rocheuse, est de 0,3 % seulement plus large à l'équateur qu'aux pôles. Les scientifiques ont émis l'hypothèse d'un aplatissementaplatissement plus marqué pour les objets gazeux tels que les étoiles. Les corps à rotation rapide, soumis à des forces centrifugesforces centrifuges plus accentuées à leur surface, devaient subir le même phénomène de plus grand aplatissement.

Dans la droite ligne de ces prédictions, une étude avait suggéré que le rayon équatorial d'Achernar, qui est six fois plus massive que le SoleilSoleil, excédait de 14 % son rayon polaire. Mais les nouvelles mesures indiquent que le rayon équatorial de cette étoile équivaudrait à 12 rayons solaires alors que son rayon polaire serait de 8.