Sciences

L'éclipse totale de Lune de ce soir en détail

ActualitéClassé sous :Astronomie , éclipse lunaire totale , éclipse de lune

-

Ce soir, sortez ! Une des plus longues éclipses lunaires depuis un siècle débutera au lever de la Pleine Lune et durera cent minutes. Reste à composer avec les nuages, comme d'habitude. Découvrez les détails de l'événement en image.

Les prévisions de Météo-France pour la France métropolitaine ce soir (15 juin). On remarque une bande de nuages et de pluies entre la Seine-Maritime et la Loire. Pour le début de nuit, les prévisions restent similaires. © Météo-France

Ce soir, la Lune a rendez-vous avec l'ombre de la Terre. À partir de 19 h 40 (TU) et jusqu'à 22 h 02 avec un maximum à 20 h 12, la Lune (pleine bien sûr), du côté du sud-est, s'éclipsera en passant dans le cône d'ombre que produit la Terre dans la lumière du Soleil.

Pourquoi une telle éclipse ne se produit pas à chaque Pleine Lune ? Parce notre satellite tourne autour de nous dans un plan qui n'est pas tout à fait celui de l'orbite terrestre autour du Soleil. Le plus souvent elle passe en dessus ou en dessous de l'ombre.

La Lune mettra cinq heures et demie à traverser le cône et restera plus d'une heure dans le cône d'ombre, très pointu (le graphique ne respecte pas les proportions de tailles et de distances). En France métropolitaine, la Lune sera déjà dans le cône de pénombre lorsqu'elle se lèvera à 19 h 40 (le temps est indiqué en heure locale). © Idé

Aristote avec nous

Pourquoi l'ombre de la Terre ne se projette-t-elle pas sur la voûte céleste ? Parce que les étoiles sont beaucoup plus loin que la pointe de ce cône d'ombre, expliquait déjà Aristote dans son ouvrage Meteorologica au IVe siècle avant Jésus Christ :

« Si les conclusions des théories de l'astronomie sont exactes et que la taille du Soleil est plus grande que celle de la Terre, tandis que la distance des étoiles est de nombreuses fois plus grande que la distance du Soleil, de la même manière que la distance du Soleil est de nombreuses fois plus grande que la distance de la Lune, alors le cône défini par la convergence des rayons du Soleil (après avoir dépassé la Terre) aura son sommet non loin de la Terre, et l'ombre de la Terre, que nous appelons nuit, n'atteindra pas les étoiles, mais toutes les étoiles seront nécessairement en vue du Soleil, et aucune d'entre elles ne sera occultée par la Terre. »

On pourra donc penser à Aristote ce soir, là où les cieux seront cléments. Météo-France prédit que ce sera à peu près le cas pour une bonne partie de la Métropole. Sortez les appareils photos et si des clichés sont bons (par exemple si vous avez suivi des conseils avisés de photo astronomique), vous pouvez envoyer les images dans notre forum d'astronomie, où une discussion est consacrée à cette éclipse lunaire.

Cela vous intéressera aussi