L’éclipse totale de Lune du 27 juillet vue du Luxembourg. © Dominique Dierick, Flick’r CC by-nc-nd 2.0

Sciences

Éclipse de Lune du 27 juillet : les plus belles images

ActualitéClassé sous :Astronomie , éclipse de lune , ciel

-

Revivez en images la plus longue éclipse totale de la Lune du XXIe siècle. Un spectacle magnifique partagé par des millions de personnes sur la moitié de la planète au cours de la nuit du 27 au 28 juillet.

Vendredi 27 juillet, la moitié de la planète assistait à la plus longue éclipse totale de la Lune du siècle. Un spectacle que beaucoup ne sont pas prêts d'oublier. C'était magnifique. Et qui plus est, Mars en conjonction, se joignait à la fête. C'était le même jour que son opposition et une poignée de jours avant qu'elle n'atteigne sa plus petite distance avec la Terre depuis 2003, le 31 juillet. L'éclat de la Planète rouge va encore rester très vif plusieurs jours.

En Asie centrale, en Iran, dans la Péninsule arabique, à Madagascar, à l'île Maurice, la Réunion, l'éclipse était visible du début à la fin. Certains ont pris le temps de suivre toute la séquence de la totalité, quasiment 103 minutes, à l'œil nu et/ou dans un instrument. En France métropolitaine, où hélas la météo n'était pas partout au beau fixe, un peu plus de la moitié du phénomène était visible. La Lune s'y était levée d'une humeur sombre. Notre satellite venait de quitter la pénombre et s'enfonçait alors progressivement dans l'ombre plus épaisse de la Terre. Notre satellite changeait de visage. D'ordinaire blême, il est devenu rouge brique jusqu'à s'assombrir encore et encore, et arborer un cœur ténébreux. Presque à l'apogée, l'astre était proche du centre de l'ombre terrestre. Noirci, on aurait pu croire qu'il allait se dissoudre dans la nuit. La Lune n'était plus qu'un fantôme, l'ombre d'elle-même. La lumière vive du Soleil s'éteignait et un léger nuage suffisait à la faire disparaître.

Puis, s'éloignant des ténèbres, elle a encore changé de couleur jusqu'à se voiler de teintes turquoise et violacées lorsque des rayons du Soleil traversant la couche d'ozone de la Terre se projetaient sur le disque de la Lune. Les tons rouges, quant à eux, témoignaient de la composition de l'atmosphère et de sa teneur en aérosols, nuages, cendres volcaniques, etc., sur les bords de notre planète au moment où les trois astres étaient alignés (Soleil, Terre, Lune).

Retrouvez ci-dessous notre sélection de photos de l'éclipse totale de la Lune du 27 juillet capturée dans le monde.

Éclipse de Lune, Mars et aurore dans la nuit australe

C'est une des photos les plus diffusée et partagée. On se croirait dans un film de science-fiction. Une base humaine installée sur un nouveau monde que notre espèce a colonisé. C'est presque cela, mais sur Terre... La photo a été prise sur Terre, près du pôle Sud. Au cœur de la nuit australe, Mars et la Lune se sont aussi affichées ensemble en compagnie d'une aurore pour le plus grand plaisir des rares habitants de cette région du bout du monde.

Selon vous, laquelle est Mars ? Celle qui est au-dessus, ou l’autre en dessous ? © iceman, Spaceweather

Une Lune rouge sang au-dessus des Alpes suisses

Adrien Mauduit, grand chasseur de nuits étoilées, n'a pas manqué l'éclipse de Lune. Du haut des Alpes suisses, le photographe a guetté de lever de la lune ensanglantée. Cela donne de superbes clichés et aussi un timelapse magique du phénomène à découvrir ici.

Superbe photo de l’éclipse totale de la Lune, ici au-dessus de la Pointe des Écandies (2.870 m). © Adrien Mauduit, ADPhotography

L’éclipse de Lune vue de l’espace

Prenons un peu plus de hauteur. Cette fois, nous découvrons l'éclipse totale de la Lune de l'espace, à environ 400 kilomètres au-dessus du sol terrestre. Depuis la Station spatiale où il réside en ce moment, Alexander Gerst a capté ce beau moment où la Lune commence à sortir de l'ombre de la Terre. Peu à peu notre satellite reprend son éclat, à quelque 400.000 kilomètres de la Terre et de l'astronaute...

La Lune retrouve doucement sa blancheur d'ivoire au-dessus du sfumato de l’atmosphère terrestre. © ESA, Nasa

Une lune de sang

L'éclipse de Lune photographiée dans le ciel du Luxembourg. Notre satellite passe du rouge brique au sépia avec des reflets bleutés.

Superbe série prise durant la totalité de l’éclipse de Lune et la sortie de l’ombre de la Terre. © Dominique Dierick, Flick’r CC by-nc-nd 2.0

Deux phares rouges dans la nuit

Deux points incandescents dans le ciel d'Iran. Dans la nuit du 27 au 28 juillet, l'astre le plus rouge n'était pas Mars mais la Lune. Cette dernière était à environ 400.000 kilomètres tandis que Mars à presque 57,6 millions de kilomètres.

Fabuleux spectacle de Mars et la Lune près de la Voie lactée. © omid ghiasoddin, Spaceweather

Mars et la Lune au-dessus d’une cité antique

L'éclipse de Lune et Mars au-dessus des ruines de Laodicée du Lycos, ancienne capitale de Phrygie.

Spectacle cosmique dans le ciel de Turquie. © Uğur İkizler, Spaceweather

Portrait de la Lune voilée par l’ombre de la Terre

La Lune sort de l'ombre de son grand compagnon la Terre. Une boule rocheuse qui n'est pas plate comme le démontrent à chaque fois les éclipses de Lune.

La fin de l’éclipse de Lune photographiée à Colli di San Fermo, au nord de l’Italie. © Antonio Finazzi, Spaceweather

Sur la route des étoiles

Superbe composition : la Lune et Mars au-dessus d'un caravansérail près de Téhéran en Iran. Les deux astres brillent d'un éclat vif près du chemin d'étoiles de la Voie lactée.

Mars et l'éclipse de Lune dans le ciel d'Iran. © Amirreza Kamkar, Spaceweather

L’éclipse de Lune au-dessus de Rio de Janeiro

Lever d'une Lune rouge assombrie par l'ombre de la Terre. Mars lui tient compagnie. Photo prise de la plage Botafogo à Rio.

Carte postale de Rio. Mars et la Lune se donnent en spectacle au-dessus de Rio. © Carlos 'Kiko' Fairbairn, APOD

Mars et la Lune rouge au-dessus de l’océan

Mars et l'éclipse de Lune au-dessus de l'océan vus de la presqu'île de Quiberon.

Lune sombre au-dessus de Mars. © Erwan Le Trionnaire
Pour en savoir plus

En photos, l'éclipse de Lune du 31 janvier 2018

Article de Xavier Demeersman publié le 1er février 2018

Revivez la spectaculaire éclipse totale de la Lune du 31 janvier en 10 photos et vidéos.

Hier, 31 janvier, pendant que les Européens déjeunaient et jusqu'au milieu de l'après-midi (de 11 h 48 à 15 12 TU), c'était la nuit aux antipodes et la Pleine Lune se voilait. Ainsi, la nuit claire s'assombrit et notre satellite d'habitude si blême devint rouge et même taché d'obscurité. Pendant quelques heures, la Lune s'est cachée du Soleil derrière la Terre, s'enfonçant dans la pénombre puis l'ombre de notre Planète. Sa teinte sanguine résulte des rayons du Soleil qui traversent l'atmosphère terrestre et qui sont réfractés sur elle. Une coloration qui peut varier selon les degrés de concentration de poussière, de pollution et d'autres aérosols au-dessus des régions qui sont alors sur le limbe.

Cette superbe éclipse totale de la Lune a pu être admirée dans la zone de visibilité centrée sur le vaste océan Pacifique, de la moitié est de l'Asie et de la Sibérie à une frange ouest de l'Amérique du Nord. En Chine, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon et dans toute l'Océanie... Tahiti et la Nouvelle-Calédonie étaient très bien placés pour profiter pleinement de l'événement (la totalité dura quelque 76 minutes).

Voici notre sélection des plus belles photos de cet évènement céleste.

L’éclipse de Lune vue du Texas

La plupart des Américains n'ont pas pu suivre l'éclipse totale de la Lune de bout en bout mais ont tout de même pu la voir s'assombrir et roussir — surtout à l'ouest —, jusqu'à la totalité avant qu'elle ne disparaisse sous l'horizon. La Terre est bien ronde comme nous le démontre son ombre projetée sur la Lune.

L’éclipse de Lune dans le ciel du Texas, au-dessus du Johnson Space Center de la Nasa à Houston. © Nasa, Robert Markowitz

Une Lune sanglante au-dessus de la Tour du Diable

Une Pleine Lune devenue rousse au-dessus de la Tour du Diable dans le Wyoming. Plus tôt dans la nuit, la neige a saupoudré le paysage.

Une nuit glaciale, assombrie et profonde où règne une Pleine Lune sanguine. Photo prise juste avant les premières clartés de l’aube. © Kevin Palmer, Spaceweather

Une Lune rousse plantée au-dessus de Boston

Sur cette photo, Boston semble écrasée sous la Lune rousse. Dans l'est des États-Unis, une partie du spectacle était visible mais seulement à la fin de la nuit.

Pleine Lune rousse, ovale, comme aplatie et croquée sur un côté, prête à disparaître sous l’horizon. C’est l’éclipse de Lune vue de Boston. © Chris Cook, Spaceweather

L’éclipse de Lune vue du Japon

Une image qui résume la séquence de l'éclipse totale de la Lune du 31 janvier. Photos prises au Japon, bien situé pour profiter du spectacle du début à la fin.

Photo composite de l’éclipse totale de la Lune vue du Japon. © Masa Nakamura, Spaceweather

Pleine Lune sanguine entre ombre et lumière

La Lune s'enfonce dans la pénombre de la Terre, roussie, mais ici, elle a encore un pied en pleine lumière du soleil, en dehors de l'ombre. C'est assez problématique pour les photographes qui veulent saisir le phénomène céleste.

Pleine Lune durant l’éclipse en partie brulée par le Soleil. Photo prise en Nouvelle-Zélande. © John Drummond, Spaceweather

La Lune s’éclipse derrière les montagnes de l’Arizona

Alors que la Lune traversait l'ombre la Terre, en Arizona elle s'apprêtait à se coucher derrière les montagnes Chiricahua dans le sud de l'Arizona.

La Pleine Lune s’enfonce dans l’ombre de la Terre. © Fred Espenak, Apod

L’éclipse de Lune en accéléré (vidéo)

Si vous n'avez pas pu voir l'éclipse totale de Lune du 31 janvier, revivez-la en accéléré !

L’éclipse de totale de la Lune, du début à la fin. © Nasa

La Pleine Lune pose à côté de la Statue de la Liberté

La Pleine Lune croquée au petit matin à New York, derrière la Statue de la Liberté.

L’éclipse de Lune vue de New York. © Chirag Upreti, Spaceweather

Pleine Lune des Loups et de sang

Une « superlune bleue de sang » ? Superlune, pas tout à fait. Bleue, pas du tout (le terme fait référence à la deuxième Pleine Lune dans un même mois). En revanche, « lune de sang » oui, en raison bien sûr de l'éclipse. Autrement, la Pleine Lune de janvier est aussi surnommée la Pleine Lune des Loups.

Une superbe lune rousse. Photo prise en Australie de l’ouest. © Jon, Flickr, CC BY-NC-ND 2.0

Transit de la Station spatiale internationale devant la Pleine Lune

La silhouette de la Station spatiale internationale qui accueille en ce moment six astronautes est bien visible devant la Pleine Lune du 31 janvier. Notre satellite était alors à un peu moins 359.000 kilomètres de la Terre. Pas tout à fait une vraie « superlune » mais presque. ISS est, elle, à seulement 400 kilomètres de la surface de la Terre.

La Station spatiale internationale surprise devant la Lune. © Nasa, Bill Ingalls

Découvrez aussi la galerie Super Blue Blood Moon sur Flickr.


En images, l’éclipse partielle de la Lune du 7 août 2017

Article de Xavier Demeersman publié le 8 août 2017

En images, l'éclipse partielle de la Lune. C'était encore le 7 août pour les Européens qui ont pu admirer la fin du spectacle lorsque la Lune se levait. Et c'était déjà le 8 août, pour tous celles et ceux qui l'ont suivie dans son intégralité, vers le Levant, autour de l'océan Indien.

Avez-vous pu observer l'éclipse partielle de Lune hier soir ? Oui, non ? La météo était peut-être capricieuse. Voici une sélection de photos de cet évènement céleste qui ont été prises à divers endroits du monde, du moins dans les régions où le phénomène était visible.

Ainsi, celles et ceux qui se trouvaient dans des pays bordant l'océan Indien ont-ils pu suivre l'éclipse dans sa totalité. Du côté de l'Europe, le phénomène s'achevait lorsque la Lune, parfois un peu rousse, se hissait au-dessus de l'horizon est, sud-est, face au Soleil couchant. Et plus on était situé vers l'est, sud-est, plus la séquence s'allongée. Certains ont pu admirer la pleine Lune voilée et d'autres un morceau de sa moitié sud tremper dans l'ombre ronde de notre planète.

L’éclipse partielle de Lune vue au-dessus des Alpes

© Adrien Mauduit

C'est dans le Jura que cette très belle photo a été prise, à Gex dans l'Ain. L'auteur voulait voir la pleine Lune en partie éclipsée se lever au-dessus des Alpes. Les nuages lui ont laissé un sursis de quelques minutes pour capturer le phénomène. Une vidéo 4K (à voir ici) nous permet de revivre ces instants comme si nous y étions.

La pleine Lune éclipsée surplombe le temple de Poséidon

© Elias Chasiotis

La Lune, dont le pôle sud est comme effacé, semble flotter au-dessus du temple de Poséidon au cap Sounion, Grèce. Le site archéologique a été exceptionnellement ouvert au public pour pouvoir assister au phénomène céleste. Au même moment, derrière eux et face à l'astre lunaire, le Soleil disparaissait dans les eaux de la Méditerranée.

La Lune grignotée dans le ciel d’Allemagne

© Manfred Birawsky

Dans le ciel de Munich, en Allemagne, la pleine Lune est amputée de son pôle sud par l'ombre de la Terre. Les conditions étaient très bonnes pour admirer ce spectacle céleste.

Au maximum de l’éclipse partielle de Lune

© Albert Kong

L'ombre de la Terre avait envahi 25 % du disque lunaire lorsque cette photo a été prise à Hong Kong. C'était le maximum de l'éclipse partielle de Lune et nous étions, là-bas, le 8 août. Le photographe raconte que 10 minutes après cette prise de vue, il pleuvait.

L’éclipse partielle de la Lune au fil de la nuit aux Philippines

© Lordnico P. Mendoza

Image composite de l'éclipse partielle de Lune qui s'est déroulée entre le 7 et le 8 août. Les photos ont été prises à l'observatoire astronomique de Pagasa aux Philippines.

Les images des amis Facebook de Futura...

Sur l'île de la Réunion, la Lune a été aussi éclipsée par les nuages. Ce qui n'empêche pas de prendre une belle image.

© Jgan Jérémy

À Dubrovnik, en Croatie, la Lune survole l'Adriatique.

© Fxrz Fxrz

La Lune se fait rousse alors qu'elle se lève à peine, au moment où l'éclipse s'achève.

© Romain Roch

Notre ami et collaborateur Jean-Baptiste Feldmann, (que vous pouvez suivre sur son blog et dont les images de l'éclipse de 2010 figurent plus bas), éminent photographe du ciel, aime installer un panorama terrestre.

© Jean-Baptiste Feldmann

L'éclipse de Lune du 21 décembre 2010 en photos

Article de Jean-Baptiste Feldmann publié le 25 décembre 2010

Le spectacle était bien au rendez-vous pour les photographes qui ont eu la chance d'avoir un ciel dégagé le 21 décembre pour assister au passage de la Lune dans l'ombre terrestre.

Vous avez été nombreux à essayer d'observer l'éclipse de Lune le 21 décembre. Malheureusement, comme nous vous le laissions entendre ce jour-là en vous proposant les premières images du phénomène, les observateurs situés dans l'Hexagone n'ont pas vu grand-chose. Alors que l'éclipse se déroulait à l'aube sur l'horizon ouest, le ciel était presque partout encombré de nuages. Seules la Normandie et la Bretagne ont eu droit à quelques éclaircies.

Ce sont donc les astrophotographes installés sur le continent américain qui ont pu profiter du spectacle. Retour sur cette éclipse avec des images récoltées sur les sites Internet d'astronomie américains et sur les réseaux sociaux.

Les plus belles photos de l'éclipse de Lune

Le 21 décembre, la Lune éclipsée faisait un clin d'œil à la navette spatiale Discovery en attente sur son pas de tir du Centre spatial Kennedy en Floride. Son lancement a été reporté en 2011 en raison de fissures constatées sur son réservoir externe.

L'éclipse de Lune et la navette Discovery. © Nasa/Kim Shiflett

Depuis Dublin, une ville de l'État de Géorgie située dans le sud-est des États-Unis, l'astrophotographe J. Westlake a réalisé ce superbe portrait lunaire avec un appareil photo numérique et un télescope de 28 centimètres de diamètre. Cette éclipse fut relativement claire en raison de l'absence de poussières volcaniques actuellement en suspension dans l'atmosphère terrestre.

Une image de l'éclipse de Lune aux États-Unis (État de Géorgie). © J. Westlake

Grâce à l'emploi d'un objectif photo grand champ au moment de la totalité de l'éclipse, Mark A. Brown, un photographe installé en Pennsylvanie, a saisi de nombreuses étoiles en réalisant une pose longue. Seules les éclipses totales permettent de photographier la Pleine Lune dans un champ d'étoiles sans être aveuglé par son éblouissante clarté.

Voici ce qu'on pouvait voir en Pennsylvanie. © Mark A. Brown

Cette scène a été photographiée depuis le Brésil. Giancarlo Ubaldo Nappi a pu composer une image où se mélangent des éléments terrestres avec l'éclipse en raison de la position assez basse de la Lune.

La Lune au Brésil. © G. U. Nappi

En Nouvelle-Zélande, les nuages sont venus perturber les prises de vues réalisées par Jeremy Taylor, donnant un rendu assez spectaculaire et dramatique à ses images de l'éclipse de Lune.

Une image majestueuse en Nouvelle-Zélande. © J. Taylor

Avant que ne débute l'éclipse, la Pleine Lune illuminait le ciel, un spectacle remarquablement rendu par l'emploi d'une très courte focale de type fisheye permettant d'obtenir un champ proche de 180 degrés.

La Pleine Lune. © Jonathan Ospina

Qui a dit que l'astronomie était inconciliable avec la pollution lumineuse des grandes villes ? En plein cœur de New York, la Lune éclipsée surmonte le pont de Manhattan qui relie cette île au quartier de Brooklyn en enjambant l'East River.

Éclipse de Lune au-dessus du pont de Manhattan. © Timothy Sauder

Les passionnés d'images astronomiques attendent maintenant avec impatience la prochaine Nouvelle Lune. Elle aura lieu le 4 janvier prochain et si la météo le veut bien nous assisterons à un lever de soleil éclipsé entre 60 et 75 % selon notre position sur le territoire français. Nous en reparlerons...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !