Sciences

Une date précise pour le retour d'Ulysse à Ithaque ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , l'Odyssée d'Homère , guerre de Troie

-

Homère possédait-il des connaissances en astronomie ? C'est fort probable d'après deux chercheurs qui viennent de se servir de passages de l'Odyssée pour dater précisément le retour d'Ulysse à Ithaque. Selon eux, le héros mythique aurait regagné son palais le 16 avril 1178 avant Jésus-Christ.

Une éclipse totale. Crédit : iStockphoto/Bjorn Kindler)

Pendant longtemps les historiens ont généralement cru que l'Iliade et l'Odyssée d'Homère n'étaient que des légendes poétiques. A la fin du XIXième siècle, Heinrich Schliemann démontra que la réalité pouvait rattraper la fiction en mettant à jour, d'après les descriptions de l'ouvrage du divin aède, les ruines de Troie. Durant des décennies, on a alors cherché de nouveaux indices dans le texte pour en déduire, non pas la véracité, mais sur quels éléments historiques et géographiques le poète aveugle avait basé son récit.

Marcelo Magnasco, de l'Université Rockefeller de New York et Constantino Baikousis, de l'Observatoire astronomique de la Plata, en Argentine, se sont lancés eux aussi dans cette aventure.

La rédaction de l'Odyssée d'Homère a probablement été faite vers 800 avant JC. Si les historiens s'accordent à dire qu'un poète du nom d'Homère a vraisemblablement existé, et qu'il existe un rapport entre lui et l'Iliade et l'Odyssée, beaucoup soupçonnent que le texte qui nous est parvenu est en fait une œuvre collective, enrichi d'ajouts et d'un polissage au cours des siècles. Le récit décrit les dix années de voyage de retour d'Ulysse vers son île natale, Ithaque, après la chute de Troie en 1200 avant JC environ.

Vers la fin de l'épopée, un voyant nommé Théoclymène prédit la mort d'un groupe de prétendants à la succession du trône d'Ithaque. Pour devenir roi, ils doivent gagner l'affection de la reine Pénélope, la femme d'Ulysse, considéré comme mort. Théoclymène délivre sa prophétie aux prétendants alors qu'ils sont assis pour leur repas de midi.

Cliquez pour agrandir. L’Apothéose d’Homère peinte par Ingres, 3,86m x 5,15m, 1827, Paris, Musée du Louvre © Erich Lessing

Homère avait connaissance d'événements astronomiques passés

Il prévoit leur entrée au royaume d'Hadès et termine son discours par la déclaration : « le soleil a été effacé du ciel, une obscurité funeste envahit le monde ». Ulysse, de retour quelques jours plus tard, tuera les prétendants.

Plutarque et Héraclite ont ensuite avancé l'idée que le discours poétique de Théoclymène était en réalité la description d'une éclipse. On trouve de plus dans le texte le fait que le jour de la prophétie est une nouvelle lune, ce qui serait nécessaire pour avoir une éclipse totale. Dans les années 1920, des chercheurs reprirent cette hypothèse et calculèrent qu'une éclipse totale du Soleil avait dû se produire au-dessus des îles ioniennes le 16 avril 1178 avant JC. En l'absence de données supplémentaires, l'idée finit par être oubliée ou presque.

Aujourd'hui, comme ils l'expliquent dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, Marcelo Magnasco et son confrère Constantino Baikouzis sont allés un peu plus loin en faisant remarquer qu'Homère mentionne quatre événements astronomiques au moment du retour d'Ulysse à Ithaque.

Il y a bien sûr ce qui semble bien être une éclipse le jour de la mort des prétendants, mais six jours après le massacre, Homère écrit également que Vénus est visible très haut dans le ciel. Vingt-neuf jours avant, l'Odyssée indique que les constellations des Pléiades et du Bouvier pouvaient être observées au coucher du Soleil. Enfin, le texte suggère que 33 jours avant la mise à mort des prétendant, Mercure est haut dans le ciel au moment de l'aurore.

Or, ces quatre phénomènes interviennent à différents intervalles de temps et ne se reproduisent jamais exactement de la même façon. Cette série précisément décrite pose des contraintes supplémentaires très fortes pour la date à laquelle ces événements auraient pu se passer.

Baikouzis et Magnasco ont utilisé un logiciel d'éphémérides astronomiques pour étudier les événements remarquables entre 1250 et 1125 avant JC. En particulier, ils ont épluché les aspects du ciel associés aux 1.684 nouvelles lunes de cette période. Résultat impressionnant : une seule date correspond aux quatre événements mentionnés par Homère, le 16 avril 1178 avant notre ère. A l'époque où l'Odyssée a été écrite (probablement vers le huitième avant Jésus-Christ), ces événements sont donc très anciens...

Les chercheurs restent tout de même prudents. Comme le dit Marcelo Magnasco, « cela ne prouve pas l'historicité du retour de l'Odyssée, mais seulement qu'Homère avait des connaissances sur certains phénomènes astronomiques datant d'une époque bien antérieure à la sienne ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi