Sciences

La comète Elenin approche... sans danger

ActualitéClassé sous :Astronomie , comète , Elenin

Elle sera sans doute la vedette de la fin de l'été, tant certains s'ingénient à lui conférer des pouvoirs qu'elle n'a aucunement. La comète Elenin qui s'approche a été photographiée par la sonde Stereo.

La comète Elenin photographiée par la sonde Stereo-B le 31 juillet 2011. © GFSC/Nasa/L. Elenin

Nous vous le disions il y a quelques jours : Elenin n'annonce pas la fin du monde ! Cette comète découverte en décembre 2010 par l'astronome russe Leonid Elenin passera au plus près de la Terre le 17 octobre prochain. Ce n'est pas la première fois qu'un astre chevelu vient nous rendre visite et dans le passé d'autres comètes ont été beaucoup plus spectaculaires, comme Hyakutake en 1996 et Hale-Bopp l'année suivante. Dans le meilleur des cas Elenin (C/2010 X1) ne sera visible que dans une paire de jumelles. Mais voilà, rien n'y fait, certains prédicateurs font le buzz sur Internet pour annoncer les pires catastrophes avec l'arrivée de cette comète.

Hyakutake en 1996 et Hale-Bopp en 1997 ont été des comètes beaucoup plus impressionnantes que ce que va nous montrer Elenin. © J.-B. Feldmann

Première image

La sonde solaire Stereo-B se trouvait le 31 juillet à un peu plus de 7 millions de kilomètres d'Elenin et a pu la photographier. Leonid Elenin en a profité pour mesurer la chevelure de sa comète : 200.000 kilomètres, un peu plus que ce qu'on avait trouvé pour la comète Hartley 2 il y a moins d'un an. Rassurons les pessimistes : la Terre ne traversera pas cette chevelure puisque la comète passera à plus de 30 millions de kilomètres de nous. D'ailleurs cette chevelure est sans danger : en 1910 nous avons tous survécu à la chevelure de la comète de Halley. Même si elle contenait du cyanogène (comme c'est souvent le cas), sa concentration était beaucoup trop faible pour nous importuner.

Les prédicateurs vont donc devoir repousser la fin du monde, peut-être au 21 décembre 2012 ? Cette date fait déjà beaucoup jaser. Elle ne marque pourtant que la fin d'un cycle dans le calendrier maya, comme nous le 31 décembre marque la fin d'une année. Pas de quoi prendre peur donc, mais comme le rappelle le journaliste scientifique Alain Cirou, président de l'Association française d'astronomie, cela ne fera que la 183e fois en 2.000 ans que l'on annonce la fin du monde !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi