Ceci se veut le début d'une chronique régulière sur un point d'actualité astronomique ou spatiale, alors j'avais tellement le choix pour commencer en cette période riche d'évènements, que je vais vous parler d'un sujet important qui ne fait pas l'actualité récente. Je ne le referai plus, je le jure.
Cela vous intéressera aussi

Il faut sauver le soldat Hubble

Oui vous m'avez déjà entendu prononcer cette phrase, elle devrait résonner à l'oreille de nos gouvernants planétaires ; en effet HubbleHubble nécessite une visite de révision qui ne peut être effectuée qu'avec la navette.

Hubble est le seul grand télescopetélescope spatial dans le visible et l'UVUV que nous avons en fonctionnement, il a participé aux plus grands succès de l'astronomie moderne et ce serait un scandale de le condamner à mort de cette façon là. Si l'on ne fait rien (batteries, gyroscopesgyroscopes etc..) sa vie utile peut s'arrêter en 2007.

Il n'y aurait pas de remplacement avec un télescope similaire avant les années 2012 au moins.

Hubble est le plus important outil scientifique pour la communauté internationale d'astronomesastronomes, il ne doit pas mourir bêtement. Seuls les médias et le public, vous et moi, peuvent maintenant influencer la décision des américains.

La communauté scientifique et les responsables politiques américains commencent à s'apercevoir qu'ils ont fait une erreur en condamnant si facilement Hubble. De nombreuses voix montent de tous les coins du pays pour sauver Hubble.

Le Congrès US et la NASANASA doivent rediscuter cette position, surtout suite au départ de S O'Keefe et à son remplacement par M Griffin, un vrai scientifique.

Hubble a fait de telles découvertes qu'il serait criminel de le suicider ainsi. De nouveaux instruments sont prêts pour Hubble qui pourraient prolonger sa vie au moins jusqu'en 2010.

L'argument principal pour ne pas effectuer de maintenancemaintenance sur Hubble était qu'une mission navette était trop dangereuse. De nouvelles études semblent prouver que c'est faux.

Son plus grand succès : le HDF

Image du site Futura Sciences

Qu'est-ce que cette abréviation cabalistique "HDF" veut dire ? Tout simplement Hubble Deep Field : photo grand champ prise par Hubble et que tout le monde connaît.

Savez vous que cette mythique image datant de décembre 1995 résulte de la composition de 342 images individuelles prises par la caméra grand champ (Wide Field and Planetary Camera 2 ou WFPC2) pendant dix jours consécutifs ? Chaque image a été exposée entre 15 et 40 minutes, des images furent prises en UV, bleu, rouge et IR, puis ensuite recomposées en une image couleurcouleur.

Le champ couvert par la caméra est environ 1/30 de la pleine lunepleine lune (approximativement : 1 minute d'arcminute d'arc) c'est à dire un champ relativement petit, et que voit-on à perte de vue ? Des galaxiesgalaxies et des galaxies. C'est un échantillon représentatif du ciel, qui fait découvrir plus de 1000 galaxies dans tous les stades d'évolution. Les plus faibles sont de magnitudemagnitude 30 !

Dans les années 2004 on a voulu pousser encore plus loin et le site de Hubble fournit maintenant ce que l'on appelle l'Ultra Deep Field, qui pénètre encore plus loin dans le passé.

<br />La nébuleuse de l'Aigle, pouponnière d'étoiles vue par Hubble &copy; Nasa

La nébuleuse de l'Aigle, pouponnière d'étoiles vue par Hubble © Nasa


Longue vie à Hubble !

Bon ciel à tous