Sciences

En bref : stupéfiante image du pôle nord de Saturne

ActualitéClassé sous :Astronomie , cyclone , saturne

La sonde Cassini a photographié pour la première fois en haute résolution un cyclone au pôle nord de Saturne. Il occupe le centre d'un hexagone nuageux connu depuis le passage des sondes Voyager il y a 30 ans.

Le vortex qui tourbillonne au pôle nord de Saturne est saisi pour la première fois par la caméra de la sonde Cassini. Il affiche un diamètre de 4.000 km, soit 4 fois la taille des plus grands ouragans sur Terre. © Nasa, JPL, Space Science Institute

Lorsqu'elles survolèrent Saturne dans les années 1980, les sondes Voyager révélèrent un hexagone nuageux qui entoure le pôle nord de la planète vers 78° de latitude. Chaque côté de cet hexagone mesure près de 14.000 km et l'ensemble tourne sur lui-même en un peu plus de 10 heures 30 minutes. Cette ceinture particulièrement stable et régulière a une circonférence équivalente à deux fois celle de notre planète ; elle est unique dans le Système solaire et n'existe même pas au pôle sud saturnien.

Cet hexagone a été photographié une première fois en 2007 par la sonde Cassini. L'hémisphère nord de la planète était alors plongé dans le noir (une longue nuit polaire qui dure une quinzaine d'années) et la sonde, distante de 900.000 km, avait utilisé son spectromètre infrarouge. En 2009, la sonde Cassini récidivait dans le domaine visible, alors que le Soleil commençait à éclairer cette région mais sans encore atteindre le pôle.

Le 27 novembre dernier, à la faveur d'un nouveau survol cette fois-ci à moins de 400.000 km de distance, la sonde Cassini a enfin pu photographier en gros plan le cyclone qui occupe le centre de cet hexagone nuageux. L'image de ce vortex rappelle celles des tempêtes tropicales terrestres photographiées par les satellites météorologiques, mais ses caractéristiques sont sans commune mesure : le cyclone au pôle nord de Saturne mesure environ 4.000 km de diamètre (4 fois la taille des plus grands ouragans terrestres) et les vents y circulent à près de 500 km/h. En 2006, la sonde Cassini avait observé un monstrueux cyclone deux fois plus grand... exactement au pôle sud !

Cela vous intéressera aussi