Sciences

En bref : Seti retrouve l'usage du ATA et écoute des exoplanètes

ActualitéClassé sous :Astronomie , biologie , seti

Bonne nouvelle ! Le Allen Telescope Array (ATA) de Seti, l'un des radiotélescopes utilisés pour tenter de détecter des civilisations avancées dans la Voie lactée, vient de sortir de son sommeil. De nouveaux financements devraient lui permettre d'écouter pendant des années encore des exoplanètes découvertes par Kepler.

L'Allen Telescope Array en plein travail. © Seti Institute
  • Tout savoir sur Seti dans notre dossier 

Il n'y a malheureusement pas de vaisseau extraterrestre en orbite autour du Soleil près de Mercure. Et on se souvient qu'en avril 2011, le programme Seti faisait savoir que, faute d'argent, il ne pouvait plus tenter de surprendre des conversations radio d'extraterrestres bavards avec le Allen Telescope Array (ATA).

La nouvelle était d'autant plus rageante que le nombre d'exoplanètes détectées ne cesse d'augmenter et avec lui les candidats au titre d'exoterre. L'ATA se préparait même à écouter les candidats récemment trouvés par Kepler.


Le projet multiplateforme francophone sur la cosmologie contemporaine, Du Big Bang au Vivant, parle aussi de Seti. © Groupe ECP, www.dubigbangauvivant.com / YouTube

On apprend aujourd'hui que l'ATA est de nouveau à la chasse aux E.T. et cela en partie grâce aux dons des internautes sur le site de SetiStars. Une autre source d'argent provient de l'United States Air Force, inquiète des débris laissés dans l'espace par la conquête spatiale et des dangers qu'ils font planer aussi bien sur l'ISS que sur des satellites encore en fonction.

Au cours des deux prochaines années, le ATA devrait bel et bien écouter les exoplanètes que découvre Kepler et qui pourraient être des exoterres.

Cela vous intéressera aussi