Sciences

En bref : NGC 3603-A1 est bien l'étoile la plus massive jamais observée

ActualitéClassé sous :Astronomie , NGC 3603 , Centre de recherche en astrophysique du Québec

Comme elle l'annonçait il y a un an, une équipe internationale d'astronomes a bel et bien découvert l'étoile la plus massive connue à ce jour. Les conclusions, qui viennent d'être publiées, sont définitives : la masse de NGC 3603-A1 est plus de cent fois celle du Soleil.

NGC 3603 et NGC 3603-A1. Crédit : Centre de recherche en astrophysique du Québec

La détermination précise de la masse d'une étoile n'est possible que lorsqu'elle fait partie d'un système binaire. C'est la cas d'une étoile de Wolf-Rayet très chaude et particulièrement brillante en rayons X que des astronomes, comportant des chercheurs du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) ont découvert il y a un peu plus d'un an dans l'amas stellaire NGC 3603.

Agé d'environ un million d'années et situé à 20.000 années-lumière du Soleil dans la constellation de la Carène, ce jeune amas a été découvert  par John Frederick William Herschel en 1834 et il comprend environ 2.000 étoiles brillantes et massives.

L'étoile dénommée NGC 3603-A1 pèserait 116±31 masses solaires et sa sœur, NGC 3603-A2, 89±16 masses solaires. Sa période orbitale est de 3,77 jours. Comme toutes les étoiles Wolf-Rayet, elle est chaude, massive et évoluée, présentant un taux de perte de masse très élevé dû à un fort vent stellaire.

L'estimation de sa masse a été possible grâce à l'instrument Sinfoni, un spectrographe équipant le VLT de l'ESO au Chili, et grâce à des images provenant du télescope spatial Hubble, dans le domaine de longueur d'onde infrarouge.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi