Nouvelle curiosité géologique photographiée par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter : un pont naturel semble enjamber un gouffre lunaire.


au sommaire


    Un pont naturel observé sur la Lune, une nouvelle curiosité géologique découverte par LRO. Crédit Nasa/GSFC/Arizona State University

    Un pont naturel observé sur la Lune, une nouvelle curiosité géologique découverte par LRO. Crédit Nasa/GSFC/Arizona State University

    Cela vous intéressera aussi

    Il y a quelques semaines les scientifiques de la NasaNasa présentaient au public l'image d'un trou sur la face cachée de la Lune. Ils expliquaient cette découverte de l'orbiteur LRO comme l'effondrementeffondrement du toittoit d'un tube de lavelave. Nouvelle observation spectaculaire : cette fois, c'est un pont qui relie les deux rives d'un profond ravin. Ce pont mesure une vingtaine de mètres de long pour 7 de large. Rien d'artificiel dans cette structure. Il s'agit sans doute à nouveau d'un ancien tunnel de lavetunnel de lave qui s'est effondré en deux endroits, laissant subsister une passerellepasserelle de sol lunaire entre les deux effondrements.

    Les responsables de la mission LRO se frottent les mains. Comme le déclare l'un d'entre eux, Mark Robinson, « juste au moment où vous pensez avoir tout vu, LRO révèle un pont naturel sur la LuneLune ! ». La découverte récente de ces tubes de lave permet d'envisager leur utilisation au service des futurs explorateurs lunaires. Ils pourraient y trouver refuge lors de violentes éruptions solaireséruptions solaires, se protégeant ainsi des rayons nocifs.