Sciences

En bref : lancement réussi de Glast

ActualitéClassé sous :Astronomie , GLAST , LAT

Le télescope spatial en rayonnement gamma Glast (Gamma-Ray Large Area Space Telescope) a été lancé le mercredi 11 juin depuis Cap Canaveral par une fusée Delta 2-Heavy.

Lancement de Glast. Crédit Nasa

Après plusieurs reports pour raisons techniques, le lanceur s'est arraché hier 11 juin à 16 h 05 TU de son pas de tir puis, 10 minutes et 31 secondes plus tard, le second étage et sa précieuse charge utile s'inscrivaient en orbite de transfert à 172 km d'altitude. A 17 h 13 TU, soit T+68 minutes, le moteur du second étage était remis à feu durant 65 secondes, hissant l'ensemble lanceur et satellite jusqu'à l'orbite définitive à 565 kilomètres d'altitude. Puis à 17 h 19 l'ordre de séparation était transmis, une minute encore et les contrôleurs du vol recevaient deux confirmations : celle de la prise d'autonomie de Glast et le signal d'allumage de la rétrofusée du lanceur, afin de l'éloigner à distance de sécurité du satellite. Enfin, le déploiement des panneaux solaires débutait à 17 h2 9 pour être confirmé dix minutes plus tard, marquant le succès de l'opération.

Glast entame dès à présent une campagne de tests et de calibration qui durera environ deux mois, dont les deux premières semaines seront consacrées à la vérification du vaisseau lui-même. Ensuite, Glast pourra véritablement partir à la chasse des rayonnements gamma, et traquer les événements les plus violents de l'Univers ainsi que nous le décrivions dans ce précédent article.

Ce lancement marquait le 81ème succès consécutif d'une fusée Delta 2 depuis mai 1997 (134 vols réussis sur 136 depuis 1989). La prochaine mission de ce type de fusée est prévu pour la semaine prochaine, avec la mise en orbite du satellite topographique maritime Jason 2.

Cela vous intéressera aussi