Sciences

En bref : alerte aux aurores boréales

ActualitéClassé sous :Astronomie , aurore boréale , soleil

Le Soleil a connu le 15 février sa plus violente éruption depuis quatre ans, laissant augurer une imminente tempête géomagnétique sur Terre.

Spectaculaire explosion solaire le 15 février 2011. © Nasa/SDO

Nous vous le laissions entendre en actualité le 15 février : le beau groupe de taches solaires n° 1158 a été à l'origine d'une éruption très énergétique, une éjection de masse coronale (CME) qui a propulsé près d'1 milliard de tonnes de plasma solaire dans l'espace. L'éruption d'un niveau 2,2 sur une échelle qui en compte 9 est la plus puissante enregistrée depuis celle de décembre 2006.

Se déplaçant à 900 kilomètres par seconde, la tempête a atteint notre planète le 18 février à 1 h 00 TU. Les pays les plus septentrionnaux s'attendaient hier soir à des perturbations dans les systèmes de communication et le réseau électrique. De belles aurores boréales vont sans doute se produire cette nuit et les prochaines sans qu'on puisse dire si elles vont descendre jusqu'à nos latitudes. Le phénomène est à surveiller en regardant en direction du nord.

Rappelons que les particules énergétiques solaires suivent les lignes de champ du bouclier magnétique terrestre pour rentrer dans la haute atmosphère au-dessus des pôles. Elles ionisent alors les atomes qu'elles rencontrent (principalement d'oxygène), ce qui provoque leur fluorescence verte, un magnifique spectacle comme celui observé en Norvège il y a quelques semaines. 

Cela vous intéressera aussi