Illustration de la sonde Osiris-Rex lors de son opération de prélèvement de matériaux à la surface de l'astéroïde Bennu. © Nasa
Sciences

Bennu et Ryugu, deux astéroïdes taillés comme des diamants dans le Système solaire

ActualitéClassé sous :Astronomie , astéroïdes , astéroïde

-

En utilisant des concepts simples de la physique granulaire, des scientifiques ont réussi à expliquer la forme de diamant des astéroïdes Bennu et Ryugu et ont montré que ces petits corps ont acquis cette forme tôt dans leur formation.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Osiris-Rex dit adieu à Bennu  La mission d’Osiris-Rex (Nasa) était de collecter des échantillons de roche à la surface de l’astéroïde géocroiseur Bennu et de les ramener sur Terre. Le premier objectif a été rempli en octobre 2020. Pour le second, il faudra attendre septembre 2023. Mais l’engin a repris le chemin de la Terre le lundi 10 mai 2021. Retour en vidéo sur cette incroyable aventure scientifique et technologique. (en anglais) © Goddard Space Flight Center, Nasa 

Des scientifiques du Collège doctoral de science et technologie d'Okinawa (Oist) et de l'Université Rutgers ont utilisé des concepts simples de la physique granulaire pour expliquer la curieuse forme de diamant de deux astéroïdes proches de la Terre.

Ces deux astéroïdes, Bennu et Ryugu, ont été explorés par une sonde spatiale, respectivement Osiris-REx et Hayabusa 2, ce qui facilite leur étude. Ces deux astéroïdes en forme de diamant sont des « tas de gravats », ce qui signifie qu'ils sont constitués de nombreux petits morceaux de matériaux rocheux qui sont lâchement maintenus ensemble par gravité. Ce sont ainsi essentiellement des grains qui interagissent les uns avec les autres, comme le sable de nos plages.

Comparaison de Ryugu (à gauche) avec Bennu (à droite), plus petit. © Emily Lakdawalla, Jaxa, Nasa

Tapan Sabuwala, premier auteur de l'article publié dans Granular Matter et chercheur à l'unité de mécanique des fluides de l'Oist, explique : « Les modèles précédents attribuaient cette forme de diamant aux forces causées par la rotation, qui ont entraîné le déplacement de la matière des pôles vers l'équateur. Mais, lorsque les astéroïdes étaient simulés à l'aide de ces modèles, la forme était aplatie ou asymétrique plutôt qu'en diamant, donc nous savions que quelque chose n'allait pas. Nous avons découvert qu'il manquait à ces modèles un ingrédient clé, le dépôt de matière. Et un simple modèle de physique granulaire, normalement utilisé pour le dépôt de grains comme le sable ou le sucre, put prédire la forme observée ».

Des châteaux de sable aux astéroïdes

Imaginez que vous versez du sable ou du sucre dans un entonnoir, un cocktail de forces différentes fera en sorte qu'il forme un tas conique. Les physiciens spécialistes de la matière granulaire peuvent prédire la forme du tas en fonction des différentes forces qui agissent sur les grains. Le Dr. Sabuwala, aux côtés du professeur Pinaki Chakraborty, qui dirige l'unité, et du professeur Troy Shinbrot, de l'Université Rutgers, a transféré ces idées aux astéroïdes.

Tapan Sabuwala précise que, sur ces astéroïdes, la gravité est orientée différemment par rapport à celle ressentie par un tas de sable sur une plage et qu'il a donc « fallu en tenir compte dans notre modèle, parallèlement au fait que la rotation de l'astéroïde joue également un rôle important ».

L'astéroïde Bennu, à gauche, comparé à une simulation utilisant le modèle des scientifiques de l'Oist et de l'Université Rutgers. Comme on peut le voir, la forme de la simulation correspond à celle de Bennu. © Sabuwala et al., 2021

Ainsi, à la place de la forme conique observée dans l'accumulation de grains sur Terre, les forces à l'œuvre sur les astéroïdes ont produit des formes de diamant. La force centrifuge, causée par la rotation, a diminué près des pôles des astéroïdes, provoquant une accumulation de matière à cet endroit et produisant leur forme distinctive. Une autre distinction importante de ce modèle (par rapport aux précédents) est qu'il suggère que ces « tas de gravats » n'ont pas commencé comme une sphère qui se serait déformée en forme de diamant. Au contraire, l'accumulation de débris a conduit à cette forme de diamant très tôt dans la formation de l'astéroïde, et tout remodelage ultérieur a été minime. De plus, l'idée que ces formes de diamant ont été produites pendant les premiers stades de la formation de l'astéroïde, bien qu'elle soit en contradiction avec les modèles précédents, est cohérente avec les observations récentes.

Les chercheurs ont ensuite montré la précision de ce modèle par le biais de simulations et ont découvert que les astéroïdes simulés acquéraient cette forme distinctive de diamant, renforçant leur théorie.

  • Bennu et Ryugu sont deux astéroïdes « tas de gravats » en forme de diamant.
  • En utilisant un modèle de physique granulaire simple, conçu pour expliquer le flux de grains comme le sable et le sucre, des chercheurs ont réussi à expliquer la forme globale de ces astéroïdes.
  • Ils ont ensuite simulé les astéroïdes à l'aide de ce modèle, ce qui a renforcé leur hypothèse.
  • Leurs recherches suggèrent que les astéroïdes ont acquis cette forme de diamant très tôt dans leur formation, ce qui est en contradiction avec les modèles précédents.

---

Futura dans les Étoiles, c'est le rendez-vous incontournable des amateurs d'astronomie et d'espace. Tous les 1ers du mois, retrouvez-nous pour un tour complet des éphémérides du mois, avec des conseils pour observer au mieux ce qu'il se passe dans le ciel. Un épisode spécial publié tous les 15 du mois vous proposera d'en apprendre plus sur un objet ou un événement particulier qui marquera l'actualité astronomique et spatiale.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !