Sciences

Attention pluie d'étoiles filantes : les Perséides !

ActualitéClassé sous :Astronomie , essaim , météore

Comme chaque année au mois d'août a lieu le très célèbre maximum de l'essaim météoritique des Perséides. C'est l'essaim le plus connu, car c'est l'un des plus spectaculaires.

Une pluie d'étoile filante : les Perséides Crédit : http://www.eurospacecenter.be

Lorsqu'une comète passe à proximité du Soleil, elle laisse sur son passage de la poussière qui reste en suspension dans l'espace. Lors de sa course autour du Soleil, la Terre traverse ce nuage de poussières. Lorsqu'un grain de poussière pénètre dans l'atmosphère, il s'enflamme et donne naissance à une traînée lumineuse. C'est ce qu'on appelle un météore ou aussi étoile filante. Tout au long de l'année, la Terre est amenée à traverser plusieurs de ces nuages que l'on appelle des essaims. Leur période d'activité dépend de leur densité. Toute période d'activité est accompagnée d'un maximum, c'est-à-dire un moment où il y a le plus de météores à l'heure.

L'essaim météoritique des Perséides actif du 17 juillet au 24 août, appellé aussi "Larmes de Saint Laurent" car son maximum se situe aux environs de la Saint Laurent (10 août), provient du passage de la comète Swift-Tuttle qui repasse aux environs de la Terre tous les 130 ans. C'est l'un des maxima le plus actif de l'année. Cette comète a été découverte en 1862, mais on rapporte des observations de son essaim en l'an 36 ! Au siècle dernier le taux horaire de son maximum chutait d'année en année. La comète passa à proximité de la Terre en décembre 1992, et on attendait une véritable pluie de météores pour août 1993. Mais cette pluie n'a pas eu lieu malheureusement ! Toutefois son taux horaire a considérablement augmenté depuis son dernier passage.

Les différents passages de la comète ont laissé plusieurs "bandes nuageuses" ce qui donne plusieurs maxima. Ainsi cette année quatre pics d'activité sont prévus, dont le taux horaire se situe autour de 100 météores. Un premier pic est prévu le 11 août à 20H50 TU1, et est observable pour les pays d'Europe, d'Afrique du Nord et aussi de l'Asie. Un second pic, qui est le pic principal est prévu le 12 août à 11H00 TU. Ce pic favorisera plus spécialement les Etats Unis et l'Asie. Il sera invisible en Europe car il fera jour. Un troisième pic est prévu le 12 août à 13H20 TU. Celui-ci favorisera la Russie, la Chine et l'Alaska. Enfin un dernier pic à 21H00 TU, toujours le 12 août. Il concernera les pays Européens, l'Afrique du Nord et les pays Asiatique. Ces météores auront une vitesse de 59 km/s, et auront une traînée qui subsistera quelques secondes après le passage. De plus contrairement aux années précédentes, la Lune ne jouera pas les trouble-fêtes, ce qui promet un spectacle de toute beauté. Pour connaître les conditions d'observation, consultez les éphémérides astronomiques ici

Note :

1TU : Temps universel. Pour obtenir l'heure légale en France, rajoutez deux heures.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi