Sciences

Astrophotographie : la nébuleuse de la Trompe d'éléphant

ActualitéClassé sous :Astronomie , astrophotographie , nébuleuse de la Trompe d'Eléphant

La Trompe d'éléphant, voilà un bien curieux nom que les astronomes ont donné à un nuage sombre qui serpente devant la nébuleuse à émission IC 1396 dans la constellation de Céphée. Un des astrophotographes de notre forum d'astronomie l'a pris pour cible.

La nébuleuse de la Trompe d'éléphant. © A. Itic

Les nébuleuses à émission sont souvent à l'honneur dans cette rubrique consacrée aux photographies réalisées par des astronomes amateurs. Que ce soit la nébuleuse de la Rosette, celle de la Lagune ou encore M 16 la nébuleuse de l'Aigle, toutes doivent leur succès à leur belle couleur rouge que présentent des nuages d'hydrogène ionisés par le rayonnement ultraviolet de nombreuses jeunes étoiles. IC 1396 n'échappe pas à la règle. Située à environ 3.000 années-lumière de nous, cette nébuleuse à émission s'étale sur une superficie équivalente à dix fois la Pleine Lune ! Elle se trouve dans la constellation de Céphée connue pour abriter également NGC 6946, la galaxie du feu d'artifice. La Trompe d'éléphant étire sur 20 années-lumière ses volutes sombres, une succession de poches de gaz et de poussières plus ou moins denses où se blottissent des protoétoiles.

Des filtres pour mieux voir

Afin de saisir toutes les subtilités de cette région stellaire, il est nécessaire de combiner des images prises dans différentes longueurs d'onde. Alexandre Itic a réalisé le cliché ci-dessous depuis Pleurs, un petit village de la Marne. Quatre heures 40 de poses ont été nécessaires avec une lunette de 127 millimètres de diamètre et une caméra ccd. Les images additionnées ont été faites avec trois filtres différents, révélant tour à tour les atomes d'hydrogène, de soufre et d'oxygène. De nombreuses étoiles sont visibles dans le champ de l'image. Certaines sont disposées tout au long de la ligne de visée et sont donc indépendantes de la nébuleuse, mais d'autres sont originaires d'un jeune amas stellaire situé au cœur d'IC 1396.

À propos d'Alexandre Itic

Cet amateur connu sur notre forum d'astronomie sous le pseudo de Dhraks réalise de nombreuses images du ciel que l'on peut découvrir dans sa galerie. Il nous avait présenté il y a quelques semaines une image de taches solaires. Si vous aussi vous souhaitez nous proposer une image astronomique destinée à illustrer cette rubrique, il vous suffit de suivre nos consignes.     

Cela vous intéressera aussi