Sciences

Les astéroïdes aussi se patinent avec l'âge

ActualitéClassé sous :Astronomie , météorite , astéroïde

Des chercheurs américains ont mis en évidence une relation entre l'âge des astéroïdes et leur couleur qui pourrait résoudre la question de l'origine de certaines météorites.

Crédits : http://www-sop.inria.fr/sinus/personnel/Herve.Guillard

Les météorites qui s'écrasent sur Terre proviennent principalement de collisions entre les objets de la Ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. Les scientifiques se sont longtemps demandés pourquoi les mesures en laboratoire des caractéristiques spectrales de la classe de météorites la plus répandue, les chondrites ordinaires, ne correspondaient pas à celles de leurs parents présumés, des astéroïdes de type S.

L'une des explications possibles se nomme "space weathering", un processus d'altération des surfaces planétaires (sous l'effet du bombardement de rayons solaires et cosmiques, de micro-météorites, etc.) qui pourrait aussi s'appliquer aux astéroïdes.

L'équipe d'astronomes, menée par Robert Jedicke de l'Université de Hawaii, a étudié 11 familles de ces objets célestes de type S et mis en évidence une forte corrélation entre l'âge de chaque famille et la couleur de ses membres, jadis parties d'un même corps.
Bien sûr, il est possible que la composition minéralogique des différents groupes - et non le "space weathering" - puisse rendre compte de cette corrélation, mais cela reste improbable. D'autant qu'en extrapolant cette relation au tout début de la formation de chaque famille, les chercheurs ont établi une couleur prédictive qui correspond à celle des chondrites ordinaires fraîchement dégagées sur Terre et qui n'ont pas subi la patine du temps.

Ces résultats renforcent ainsi l'idée d'une parenté entre ce genre de météorites et les astéroïdes de type S.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi