Sciences

Les anneaux de Saturne : un cocktail coloré...

ActualitéClassé sous :Astronomie , saturne , anneaux

Après de multiples survols des lunes de Saturne, la nouvelle phase de la mission Cassini-Huygens, qui axe ses observations sur le système d'anneaux de façon à les étudier plus en détails, dévoile ses premiers résultats et images qui montrent l'anneau B vu comme jamais auparavant ! Ces images n'ont pas été acquises dans le visible ou l'ultraviolet. Il s'agit d'images synthésisées à partir des données radio reçues sur Terre.

Image synthésisée à partir des données radio reçues sur Terre et montrant des détails de 10 km. Il ne s'agit pas des vraies couleurs des anneaux. Ces fausses couleurs sont utilisées par les scientifiques pour différencier la taille des particules tout en

L'analyse de cette première série d'images ravit les scientifiques tant les informations contenues et connexes sont de grande qualité et vont contribuer à mieux comprendre l'histoire de ces anneaux toujours bien énigmatique. Ces images révèlent la structure de l'anneau B, très différente des anneaux A et C.

© Fey Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Cassini a constaté que les parties intérieure et extérieure de l'anneau B renferment elles-mêmes des anneaux qui ont des centaines de kilomètres de largeur, extrêmement variables par la quantité de matériaux qu'ils renferment. Un des plus importants, mesurant 5000 km de largeur, contient lui-même plusieurs bandes et est lui-même quatre fois plus dense que l'anneau A et presque 20 fois plus dense que l'anneau Ca.

Enfin, ces images montrent également les dispositifs qui forment ces anneaux et ont surtout permis de déterminer la distribution (qui n'apparaît pas uniforme) et la taille des particules de petite taille, environ 5 cm, des anneaux A, B et C.

Parmi les autres dispositifs détectés lors cette occultation, plus d'une quarantaine d'ondes de densité dans l'anneau A provoquées par des interactions gravitationnelles des lunes voisines. Ces ondes de densité sont à même de renseigner les scientifiques sur la densité, la masse, la surface des anneaux, leur épaisseur verticale ainsi que d'autres propriétés physiques. Si certaines de ces vagues ont déjà été observées par Voyager, certaines le sont pour la première fois mais pas dans ce grand nombre et pas avec cette clarté exceptionnelle, où la structure de sa partie interne apparaît à la fois lisse et légèrement onduleuse, alors que sa partie interne présente un grand nombre de boucles denses, étroites et d'aspect tranchant.

Occultation radio

Ces premières occultations radio des anneaux, de l'atmosphère et de l'ionosphère de Saturne ont été menées le 3 mai 2005 et d'ici la fin de la mission, 40 autres occultations radio et 80 occultations stellaires sont prévues. La sonde a envoyé trois signaux radio de fréquences différentes sur Terre et ces signaux ont été reçus par les antennes du réseau profond de la NASA. Ces signaux ont traversé les anneaux de Saturne avant de nous parvenir et ont été analysés pour voir de quelle façon ils sont affectés lors de la traversée des anneaux. Plus un anneau est dense et plus le signal reçu sera faible. cette façon de procéder permet de tracer la distribution et la quantité de la matière constituante des anneaux et de déterminer la taille des particules.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi