Sciences

SpaceX va lancer six satellites demain

ActualitéClassé sous :Astronautique , SpaceX , Falcon 9

-

Troisième lancement de l'année pour l'entreprise SpaceX, sur les 14 prévus : après Thaicom 6 en janvier et la capsule Dragon le 18 avril, un Falcon 9 doit lancer samedi pas moins de six satellites de communication de la constellation Orbcomm. Ce tir survient seulement 22 jours après le lancement précédent.

Décollage du Falcon 9 avec à son bord la capsule Dragon, le 18 avril 2014. © Nasa, Tony Gray et Tim Terry

Deux semaines après le lancement de la capsule Dragon, à destination de la Station spatiale, SpaceX doit lancer ce samedi 10 mai six satellites de télécommunications pour le compte d'Orbcomm. Le lancement est prévu depuis le complexe de lancement 40 de Cap Canaveral, en Floride.

Si les conditions météorologiques sont favorables, le lanceur Falcon 9 décollera le plus tôt possible à l'intérieur d'une fenêtre de tir de 54 minutes qui s'ouvre à 13 h 39 en heure TU (14 h 39 en heure française métropolitaine). Les satellites seront insérés sur une orbite faiblement elliptique (615 x 750 km), inclinée à 47° et qui, par la suite, sera circularisée à 715 km d'altitude. Ce vol sera le dixième lancement d'un Falcon 9 et le cinquième de la version améliorée (Falcon 9 v1.1), la seule en service aujourd'hui.

L'usine de Hawthorne en Californie, siège de SpaceX, où sont construits les lanceurs Falcon 9. © SpaceX

Seulement 22 jours entre ces deux lancements de Space X

Il est intéressant de noter que 22 jours seulement séparent ce lancement du précédent. C'est un record pour SpaceX, 34 jours avaient séparé deux lancements en décembre 2013 et janvier 2014. Mais ce délai court est aussi une nécessité, compte tenu du nombre de satellites à lancer et des engagements auprès de ses clients. Ces prochaines années, au moins une dizaine de vols annuels sont nécessaires à SpaceX pour tenir ses engagements, que ce soit vis-à-vis du gouvernement états-unien ou des opérateurs de satellites privés ou institutionnels.

Orbcomm est un réseau mondial de communication par satellites, concurrent d'Iridium et Globalstar dans le domaine des données, seul type de service proposé par Orbcomm. Construits par Sierra Nevada Corporation, ces satellites de 171 kg intègrent une charge utile fournie par Boeing. Ils viendront renforcer la constellation existante de 25 satellites qui ont tous dépassé leur durée de vie contractuelle. Onze autres seront lancés en novembre par SpaceX.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi