La sonde Messenger est désormais le premier satellite artificiel en orbite autour de Mercure, après les manœuvres réussies de la nuit dernière.
Cela vous intéressera aussi
  • Découvrez les images de la mystérieuse planète Mercure

La NasaNasa l'a confirmé dans la nuit du 17 au 18 mars : Messenger (pour MErcury Surface, Space ENvironment, GEochemistry and Ranging) est désormais satellisée autour de la première et la moins connue des planètes du Système solaireSystème solaire.

Depuis août 2004 la sonde avait entrepris un long périple de 8 milliards de kilomètres, réussissant en 2008 le premier survol de Mercure depuis Mariner 10Mariner 10 en 1975. À cette occasion, Messenger avait poursuivi la cartographie de la planète, une opération impossible à réaliser depuis la TerreTerre en raison de la trop grande proximité du SoleilSoleil.

Cette fin de semaine était décisive pour la sonde qui devait freiner sa vitessevitesse en allumant son propulseurpropulseur principal pendant un quart d'heure de façon à se satelliser autour de Mercure. L'insertion a été réussie sur une orbiteorbite que MessengerMessenger va désormais parcourir en 12 heures, à 200 kilomètres de la surface du sol, pour se pencher sur l'histoire géologique de la planète, la composition de sa surface et son champ magnétiquechamp magnétique.