Sciences

Signature du contrat Venus Express

ActualitéClassé sous :Astronautique

L'Agence spatiale européenne (ESA) et Astrium vont signer le mardi 28 janvier un contrat pour la fourniture du satellite Venus Express, comprenant la conception et le développement de la première sonde spatiale européenne destinée à explorer la planète Vénus.

C'est un lanceur Soyuz-Fregat de Starsem qui se chargera de placer sur orbite Vénus Express. Afin de bénéficier au mieux de la position des planètes Terre et Vénus, le lancement, depuis le cosmodrome de Baïkonour, est prévu en novembre 2005. Le lanceur propulsera la sonde sur une trajectoire directe pour un voyage de 150 jours.

Au terme de son périple, Venus Express se placera sur une orbite elliptique de 5 jours et rejoindra son orbite de travail définitive (polaire de 250 km à 45 000 km) pour environ deux années vénusiennes, équivalant à 450 jours terrestres. Elle étudiera son atmosphère, sa surface et le plasma de la planète. Vénus est une planète que l'on a l'habitude de comparer avec la Terre au regard notamment de sa taille et de sa masse. Cependant, les deux planètes ont évolué différemment. Vénus possède une surface sèche et extrêmement chaude (+ de 400°). Elle offre un paysage essentiellement occupé par de vastes plaines, parsemées de cratères d'impact et de très nombreuses structures volcaniques.

Note :

Ce n'est pas la première fois que l'ESA utilise les services de Starsem. Le lanceur Soyuz-Fregat a été utilisé deux fois pour la mise sur orbite, par paire, des quatre satellites Cluster II à l'été 2000. Il sera utilisé en juin 2003 pour lancer la sonde européenne Mars Express.

Cela vous intéressera aussi