Sciences

Sabotage et astronautes ivres : sérieux déboires pour la NASA

ActualitéClassé sous :Astronautique , sabotage , Endeavour

La NASA révèle qu'un ordinateur devant être emmené à bord de la Station Spatiale Internationale le 7 août prochain à bord de la navette Endeavour avait été saboté.

L'équipage du vol STS-118. De gauche à droite : le pilote Charlie Hobaugh, le spécialiste de mission Rick Mastracchio, le commandant Scott Kelly, les spécialistes de mission Tracy Caldwell, Barbara Morgan, Alvin Drew et Dave Williams. Credit: NASA.

Cet acte malveillant s'est apparemment produit sur le site du constructeur sous-traitant, dont le nom n'a pas été révélé. L'agence spatiale précise toutefois par la voix de sa porte-parole Katherine Trinidad qu'une enquête est en cours, et que l'ordinateur est en voie de réparation. Les dégâts seraient mineurs, seuls quelques fils ayant apparemment été sectionnés.

L'agence précise aussi qu'un mauvais fonctionnement de cet ordinateur n'aurait pas eu de conséquences tragiques, car il intervient uniquement lors des rendez-vous et arrimages entre la Station et les vaisseaux, et les manoeuvres peuvent à tout moment être basculées sur une commande manuelle, fait d'ailleurs assez fréquent.

Astronautes ivres

Mais la NASA n'en finit pas d'enregistrer les déboires... Après l'éviction de l'astronaute Lisa Nowak pour agression et tentative d'enlèvement il y a quelques mois, le magazine américain Aviation Week révèle qu'à deux reprises au moins, des astronautes avaient été autorisés à effectuer une mission spatiale alors qu'ils étaient sous l'influence de la boisson. Le journaliste n'a pas donné plus de précisions, quant à la NASA, elle préfère garder le silence. Cependant, un de ses rapports internes avait déjà dénoncé une consommation d'alcool importante de la part de certains astronautes, y compris dans les 12 heures qui précèdent un vol spatial.

"Si ces informations sur des astronautes ivres autorisés à voler s'avèrent exactes, je pense que l'agence aura à donner des explications", a vivement réagi Bart Gordon, président de la commission des sciences et technologies de la Chambre des représentants.

Cette révélation, qui reste à confirmer, ternit sérieusement l'image de l'Agence spatiale américaine et de ses astronautes, cow-boys des temps modernes durement entraînés et supposés d'un sang froid à toute épreuve, cités en exemple dans le monde entier. Mentionnons tout de même que si le règlement interne interdit toute consommation d'alcool à ses membres d'équipage 12 heures avant un vol, la plupart des compagnies aériennes portent ce délai à 24 heures pour leur personnel...

Une conférence de presse devrait être programmée sur ces deux sujets par la NASA ce vendredi 27 juillet à 17h TU.

Le lancement de la navette Endeavour (STS 118) est toujours prévu pour le mardi 7 août 2007 à 23h02 TU (8 août à 01h02 de Paris), mais cette date est soumise aux aléas du départ de la mission martienne Phoenix prévue le 3 août, qui pourrait être retardée et entraîner un report pour des raisons de délai entre les deux lancements.

Cela vous intéressera aussi