Sciences

La Russie veut se retirer de l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Valeri Rioumine, qui dirige la partie russe de la Station Spatiale Internationale (ISS), annonce qu'il a adressé une demande à son collègue de la NASA Bill Gerstenmaier en vue de "suspendre temporairement" la participation de son agence au projet.

"La situation est désespérée", a-t-il affirmé, car la Russie n'arrive plus à financer la construction de ses vaisseaux spatiaux. Il ajoute que si, en 1998 la Russie s'est engagée à lancer six vaisseaux cargos Progress et deux Soyouz habités par an, soit huit lancements, en 2001 il n'y en a eu que cinq, en 2002 trois, et l'année prochaine le pays ne pourra en construire que deux, le strict minimum pour remonter l'orbite de la station et l'empêcher de retomber sur Terre.

Toujours selon Valeri Rioumine, un vaisseau Soyouz est actuellement en construction chez Energya, mais il n'y a pas d'argent pour le deuxième. Quant à la société Energya, elle a été obligée jusqu'ici d'emprunter de l'argent aux banques pour construire ses vaisseaux, mais elle n'arrive plus à rembourser ses dettes qui s'élèvent à un milliard de roubles (33 millions d'euros).

Pour l'Agence spatiale russe, il semble bien que la grande aventure de l'ISS soit terminée...

Cela vous intéressera aussi