Sciences

Quelques incidents émaillent la deuxième sortie d'astronautes de l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , ISS , Station Spatiale

Les astronautes de la mission STS-115 ont accompli ce mercredi 13 septembre la deuxième sortie extravéhiculaire afin de poursuivre l'installation de la troisième paire de panneaux solaires sur la Station Spatiale Internationale (ISS).

Gros plan sur le système d'orientation des panneaux solaires.

Cette fois, ce sont l'Américain Dan Burbank et le Canadien Steve MacLean qui, après avoir passé la nuit à l'intérieur du sas de décompression, ont rejoint l'élément P3/P4 dont la configuration en vue du déploiement avait été entamée la veille. Au cours de cette sortie de sept heures 11 minutes (soit 45 minutes de plus que prévu), plusieurs problèmes sont apparus, qui sont toutefois qualifiés de non préoccupants par le centre de contrôle de vol de la Nasa.

Dan Burbank et Steve MacLean au travail sur l'élément P3/P4.

Dan Burbank et Steve MacLean au travail sur l'élément P3/P4.

Le plan de mission prévoyait de débloquer le système d'orientation des panneaux solaires, maintenu fixe au cours du lancement, afin non seulement de les rendre immédiatement opérationnels dès leur ouverture le jeudi 14, mais de synchroniser leurs mouvements avec les deux autres modules identiques qui équipent déjà la station. Pour cela, une couverture thermique protégeant le mécanisme devait être enlevée en retirant plusieurs boulons.

Pour une raison indéterminée, le dévissage d'un d'entre eux s'est avéré beaucoup plus difficile que prévu. Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit, le vide spatial ayant quelquefois tendance à souder entre eux certains matériaux, phénomène parfois aggravé par la présence de glace de condensation. Au bout de plusieurs heures d'efforts, Dan Burbank a finalement réussi à extraire la pièce récalcitrante, mais celle-ci n'a pu être récupérée.

Ce boulon n'est plus nécessaire à la suite des travaux d'assemblage, mais la règle est de n'abandonner aucun objet dans l'espace qui soit susceptible par la suite d'être à l'origine d'un problème ou simplement de grossir le grand nombre d'épaves ou de simples débris encombrant déjà l'orbite terrestre. Les experts de la Nasa estiment que le boulon doit à présent flotter quelque part autour de la Terre, et ne s'est pas introduit dans une partie sensible de la station.

Par la suite, un autre incident s'est produit, avec la rupture d'un embout du tournevis électrique utilisé par Dan Burbank sans que cela affecte la suite des opérations.

Le nouveau jeu de panneaux solaires est maintenant prêt à être déployé, et cette opération devrait avoir lieu le jeudi 14 septembre. Le lendemain vendredi, une troisième sortie est prévue, qui devrait être la dernière dans le cadre de cette mission capitale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi