Sciences

La NASA reconsidère ses activités de R&D

ActualitéClassé sous :Astronautique , CEV , ISS

-

En novembre 2004, la NASA a sélectionné 70 projets de développements technologiques et a accordé des contrats d'un montant total d'environ 1 milliard de dollars. Toutefois, Michael Griffin (Administrateur de la NASA) a annoncé sa volonté de redéfinir la stratégie d'investissement de l'agence dans des nouvelles technologies, un élément qu'il place en second plan par rapport au développement du Crew Exploration Vehicle (CEV).

Concept du CEV par Boeing

En conséquence, l'attribution de 7 contrats parmi les 70 sélectionnés fait pour l'instant l'objet d'un ajournement. Le contrat menacé le plus important, d'un montant d'environ 26 millions de dollars, concerne le développement par Boeing de la plate-forme HOST (High Orbit Spacecraft Testbed) dédiée à l'étude de l'impact des radiations solaires.

Michael Griffin soumet sa stratégie au sénat

L'Administrateur de la NASA a présenté devant le comité concerné du Sénat ses grandes priorités, confirmant sa volonté de disposer du nouveau véhicule de transport spatial habité CEV (Crew Exploration Vehicle) le plus tôt possible après le retrait du service de la Navette spatiale.

Si ce point semble emporter l'adhésion, il est toutefois financé au détriment d'autres programmes de la NASA comme celui de la Station Spatiale Internationale (ISS) qui préoccupe en particulier le Congrès. Sur les 28 vols navette initialement planifiées par la NASA pour finaliser l'ISS, Michael Griffin propose d'en conserver au maximum 18, ceux-ci étant nécessaires à l'assemblage d'éléments qui ne peuvent être acheminés par d'autres moyens.

Sur les vols restants, 5 concernaient des vols purement logistiques et 5 étaient dédiés à la réalisation d'expériences scientifiques. Afin de faire l'économie de ces 10 vols, la NASA prévoit d'une part de recourir à d'autres capacités de lancement comme les vaisseaux cargo japonais et européens, et d'autre part de suspendre certaines missions purement scientifiques. Cette action est déjà visible dans le budget NASA de l'année en cours, dans lequel les activités de recherche biologique et physique à bord de l'ISS ont subi une coupe de 130 millions de dollars.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi