Sciences

Mars Express et Beagle 2 : le point sur la mission

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , Les planètes

La sonde européenne Mars Express qui a décollé le 2 Juin de Baïkonour au Kazakstan se porte bien et fonctionne normalement. Elle poursuit son voyage vers la planète rouge en emportant sur son dos le petit atterrisseur Beagle 2.

Mars Express et Beagle 2 : le point sur la mission

Nous vous proposons un point complet sur la mission à moins de deux mois de l'arrivée tant attendue sur Mars.

Une solution alternative au problème d'énergie

En Juillet dernier, l'Agence Spatiale Européenne annonçait que la sonde Mars Express lancée vers la planète rouge rencontrait un problème au niveau de son alimentation électrique. La sonde n'utilise en effet que 70% de l'énergie fournie par ses panneaux solaires.

Ce manque d'énergie ne pose pas de problème pour la croisière de la sonde, mais en revanche, il pourrait contraindre certaines phases de sa mission scientifique en ne délivrant pas suffisamment de courant électrique pour satisfaire tous les instruments embarqués. Récemment, des ingénieurs de l'agence spatiale et l'équipe d'Astrium, entreprise qui a participé à l'assemblage de Mars Express à Toulouse, ont trouvé une solution alternative qui permettrait de faire face à ce problème.

La sonde Mars Express en orbite autour de la planète rouge (crédit : ESA)

Avec une alimentation en énergie de 70%, tous les instruments peuvent être allumés sans aucune restriction 85% du temps. Lors des 15% de temps restant, des compromis doivent être trouvés pour économiser l'énergie.
La proposition des scientifiques est d'incliner la sonde pour gagner en intensité de chauffage par le Soleil. Au bas de l'engin spatial se trouve en effet un anneau argenté qui rattache la sonde au lanceur lors du décollage. Exposé à la lumière du Soleil, cet anneau produira un peu de chaleur à l'intérieur de la sonde : autant de travail en moins pour les systèmes de chauffage ! Des systèmes utilisant l'énergie fournie par les panneaux solaires de Mars Express sont en effet utilisés pour maintenir dans la sonde une température correcte afin de protéger les instruments très sensibles de sa charge utile de la température glaciale reignant dans l'espace inter-planétaire. Lorsque la sonde sera ainsi inclinée et chauffée par l'anneau d'argent, ces systèmes de chauffage pourront être éteints et l'énergie économisée redistribuée aux instruments scientifiques .

"Dans la situation actuelle, je suis confiant que nous puissions réaliser tous les buts de mission" a déclaré Rudi Schmidt, le responsable principal de la mission Mars Express.

Le problème d'alimentation est donc minimisé, si la méthode des scientifiques est efficace, alors la sonde pourra effectuer sa mission pleinement, mais avec quelques manoeuvres d'inclinaisons nécessaires lorsque l'énergie demandée par les intruments sera importante.

Le point sur la charge utile

Une vérification de certains instruments scientifiques a été effectuée le 30 Septembre. Les spectromètres OMEGA et SPICAM ont été activés pour vérifier leur bon fonctionnement. Il en a été de même le 6 Octobre pour le PFS, la caméra HRSC et les systèmes de contrôle de croisière inter-planétaire. Les autres instruments scientifiques restants à vérifier le seront très prochainement.

L'atterrisseur britannique Beagle 2 qui se posera à la surface martienne dans Isidis Planitia à la recherche de vie a également subi quelques tests de communications ces derniers jours. Beagle 2 a été vérifié avec succès le 7 Octobre. Une seconde vérification de son état de santé aura lieu le 3 Novembre.

Voici le statut des différents instruments scientifiques embarqués sur Mars Express :

  • ASPERA : vérification non effectuée dernièrement - STATUT : Nominal
  • HRSC : vérification effectuée - STATUT : Nominal
  • MARSIS : vérification non effectuée dernièrement - STATUT : Nominal
  • OMEGA : vérification effectuée - STATUT : Nominal
  • PFS : vérification effectuée - STATUT : Nominal
  • SPICAM : vérification effectuée - STATUT : Nominal
  • BEAGLE 2 : vérification effectuée et logiciel mis à jour - STATUT : Nominal



Préparation du largage de Beagle 2

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) fait par ailleurs savoir que la préparation et la simulation de l'éjection de Beagle 2 est en cours. L'éjection de l'atterrisseur aura lieu le 19 Décembre puis la sonde Mars Express se mettra en orbite autour de la planète Mars le 25 Décembre alors que le même jour Beagle se posera à la surface après une longue chûte dans l'atmosphère martienne à 2H54 GMT.

Une grande conférence de presse est prévue le 11 Novembre. L'actualité de mission, le largage de Beagle 2 et le déroulement des premiers jours de sa mission y seront évoqués, nous ne manqueront pas de vous tenir informer.

L'insertion orbitale est prévue dans 54 jours.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi