Sciences

Lancements de fusées : 9 réussis en septembre et 11 prévus en octobre

ActualitéClassé sous :Astronautique , Arianespace , Ariane 5

Après les 9 lancements réussis en septembre, 11 autres sont prévus au mois d'octobre, d'Ariane 5 aux satellites de Soyuz, en passant par la sonde lunaire chinoise Chang'e-2.

Préparation de l'Ariane 5 qui sera utilisée pour lancer deux satellites de télécommunications, le 28 octobre. © Esa / Cnes / Arianespace - Service optique CSG

En octobre, sont prévus les lancements de la quatrième Ariane 5 de l'année, l'envoi d'un nouvel équipage vers la Station spatiale internationale. Enfin, un Soyuz de Starsem lancera les six premiers satellites Globalstar de seconde génération et XM-5, un satellite de télécommunications de 6 tonnes sera lancé par une Delta II.

Réussite des lancements pour le Japon, la Chine, la Russie et les États-Unis

En septembre, 9 lancements ont été réussis pour un total de 14 satellites placés en orbite. La Chine a lancé cinq satellites dont la deuxième sonde du programme lunaire de la Chine (Chang’e-2, le 30 septembre) et le satcom Chinasat 6, le 4 septembre. La Russie a lancé 7 satellites dont un vaisseau cargo Progress à destination de la Station spatiale internationale (Soyuz U, le 10 septembre). Le Japon et les États-Unis ont lancé respectivement 1 et 2 satellites. Le 11 septembre, le lanceur nippon H-IIA plaçait sur orbite Quasi-Zenith Satellite-1 (Michibiki), premier satellite d'une série de trois qui vise à accroître la précision des signaux des systèmes de navigation satellitaire au-dessus du Japon et du reste de l'Asie de l'Est.

Quant aux États-Unis, ils ont procédé au lancement de deux charges utiles militaires. La première, le satellite espion NROL-41, a été lancée le 21 septembre par un lanceur Atlas V. La seconde, un satellite conçu pour détecter et suivre les objets spatiaux comme des débris, des satellites ou tout autres objets non identifiés, a été lancée le 26 septembre par Minotaur IV, un ancien missile Minotaur III reconverti en lanceur.

La course aux lancements de satellites continue en octobre

En octobre, 11 ou 12 lancements pourraient être réalisés. Cette incertitude sur leur nombre s'explique par une absence de précision sur les dates de lancement fournies par les opérateurs, ou un retard dans la préparation du lanceur ou de la charge utile.

Arianespace devrait réaliser sa quatrième mission de l'année et lancer les satellites de télécommunications W3B et BSAT-3b (le 28 octobre). Quant à Starsem, elle lancera les 6 premiers satellites de la constellation Globalstar de seconde génération (19 octobre). Le 7 octobre, un lanceur Russe Soyuz FG lancera un nouvel équipage de trois astronautes à destination de la Station spatiale. Il remplacera celui qui s'est posé sur Terre le 25 septembre.

Parmi les autres lancements de ce mois, on signalera celui de XM-5, un satellite de télécommunications de 6 tonnes qui sera lancé par un Proton exploité par International Launch Service (le 15 octobre) et du quatrième et dernier satellite de la constellation Cosmo-Skymed. Conçue par l'Italie, cette constellation d'observation de la Terre est utilisée à des fins civiles et militaires au-dessus du Bassin méditerranéen pour des applications de défense et de sécurité environnementale (30 octobre, Delta II).

On signalera le report au 8 novembre du lancement du deuxième exemplaire du lanceur lourd Falcon-9 de SpaceX, initialement prévu début octobre. Ce tir sera le premier des trois vols de démonstration COTS de la Nasa. L'objectif est de s'assurer que la capsule Dragon se sépare correctement et retourne se poser sur Terre en sécurité.

Cela vous intéressera aussi