Sciences

Faux départ pour Atlantis

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

La navette Atlantis n'a pu prendre le départ vers la Station Spatiale Internationale jeudi, retenue au sol par une importante fuite d'hydrogène au cours du remplissage de son réservoir principal.

La fuite d'hydrogène saisie par une des caméras de surveillance de Cap Canaveral. Crédit Nasa.

Hier jeudi 4 avril à 13h05 TU, débutait la délicate phase de remplissage en hydrogène et oxygène liquides du gros réservoir ventral d'Atlantis, dressée sur son pad de lancement de Cap Canaveral (Floride). Pour des raisons d'ordre dynamique, et afin d'assurer leur rigidité, les cuves de ce réservoir sont maintenues constamment sous pression par un gaz neutre - de l'azote - même lorsqu'elles ne contiennent pas de propergols. Celui-ci est évacué via un circuit hydraulique au fur et à mesure qu'hydrogène et oxygène sont pompés à bord.

Environ une heure après le début du remplissage, un nuage de condensation est apparu autour d'une tuyauterie de vidange, trahissant une fuite qui, rapidement, a pris une ampleur inquiétante. Les techniciens décidaient alors d'interrompre le compte à rebours, et d'annuler la mission pour d'évidentes raisons de sécurité. A ce moment, les réservoirs étaient remplis à environ 10% et l'équipage n'avait pas encore pris place à bord d'Atlantis.

La fuite s'est produite sur une canalisation parcourant la base du système de lancement, et pourrait avoir été provoquée par la rupture d'un joint soudé suite à un choc thermique au moment où de l'hydrogène liquide sous très basse température a commencé à parcourir cette tuyauterie.

Le lancement d'Atlantis est maintenant programmé pour le lundi 8 avril entre 18 et 22 heures TU. L'heure exacte ne sera toutefois communiquée que 24 h à l'avance, pour des raisons de sécurité.

Rama

Cela vous intéressera aussi