Sciences

Echec du vol de la première Ariane-5 ECA : les réactions

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

 Message de soutien de Claudie Haigneré

La ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies, Claudie Haigneré (également notre marraine), également chargée de l'Espace, a adressé dans la nuit de mercredi à jeudi un message de soutien aux équipes concernées après l'échec du vol 157 d'Ariane.

"La ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technlologies partage avec le personnel du CNES, d'Arianespace, de l'ESA, d'Astrium, d'Alcatel et d'Eutelsat leur grande déception, déclare le document. L'échec de ce 8ème tir d'Ariane et le retard de la qualification de cette nouvelle version avec son nouvel étage cryogénique ESC-A, rappellent la complexité des technologies mises en oeuvre. La commission d'enquête mise en place fournira les causes de cet échec".

"Je vous demande malgré tout de vous tourner résolument vers l'avenir en gardant confiance dans le secteur spatial. Je tiens à ce que vous soyez persuadé de ma volonté de donner à l'Espace une place forte au sein de l'Europe", conclut Claudie Haigneré.

Message d'Alain Bensoussan, Président du CNES, suite à l'échec du vol 157

"L'échec du 157ème vol d'Ariane, premier exemplaire de la nouvelle famille "Ariane 5 - ECA", est une épreuve pour le CNES, Arianespace et l'ensemble de nos partenaires institutionnels et industriels.

Nous devons l'assumer et tout mettre en œuvre pour corriger la défaillance qui s'est produite au cours du lancement.

Nous ressentons tous une immense déception, car cet événement touche le CNES dans ses 2 composantes : les lanceurs (Ariane 5, NDLRet les satellites (Stentor, NDLR).

Un nombre considérable d'années d'efforts a été consacré à la réalisation du satellite technologique Stentor, ainsi qu'au développement de la nouvelle version d'Ariane 5. Il est dans la nature de notre activité de connaître des périodes de succès et aussi des épreuves. La famille spatiale autour du CNES saura surmonter ces difficultés."

Réaction de Nicole Fontaine, ministre déléguée à l'Industrie

Invitée dans l'émission matinale de Jean Jacques Bourdin aux micros d'RMC INFO, la ministre déléguée à l'Industrie Nicole Fontaine a qualifié jeudi l'échec du vol de la fusée Ariane-5, de "coup très dur pour l'industrie spatiale européenne, pour la filière des lanceurs et donc pour Arianesespace, puisque Ariane-5 était le nouveau lanceur de puissance de l'Europe", a expliqué Nicole Fontaine. "C'est aussi un coup très dur pour l'industrie spatiale des télécommunications puisqu'il y avait deux satellites européens qui ont été détruits".

Jean-Yves Le Gall, directeur général d'Arianespace, "a réagi avec beaucoup de courage et beaucoup de dignité", a souligné la ministre déléguée à l'Industrie. "Il a dit qu'il était prêt à surmonter ce revers, je voudrais dire, à lui et son équipe, qu'ils ont notre total soutien".

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi