Sciences

Début des opérations scientifiques pour Mars Odyssey

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

En allumant sa batterie d'instruments scientifiques le 18 février dernier, la sonde Mars Odyssey a officiellement commencé sa mission. La cartographie de la surface martienne ne va cependant pas débuter immédiatement. Avant de pouvoir collecter des données utiles, les instruments doivent effectivement être calibrés.

L'étalonnage de la caméra THEMIS, qui fonctionne dans le visible et l'infrarouge, devrait prendre quelques jours (même si l'optimisation des réglages demandera plus de temps). Les premières images obtenues depuis l'orbite de cartographie par cet instrument seront dévoilées le 1 mars 2002 lors d'une conférence de presse. Le spectromètre gamma (GRS) a quant à lui passé une étape cruciale de sa mise en service. Jusqu'à présent, la trappe qui protégeait le capteur était restée fermée. Cette dernière a été ouverte avec succès le 18 février, exposant ainsi le senseur du spectromètre au vide glacé de l'espace (la température optimale de fonctionnement de l'instrument se situe aux alentours de -140°C). Le GRS, qui est flanqué de deux spectromètres à neutrons, devrait être opérationnel à la fin de la semaine. Sa phase de calibration va cependant s'étaler sur plusieurs mois. Le capteur du GRS est fixé sur un mât de 6 mètres de long, qui est pour l'instant replié sur lui-même. Depuis cette position, le GRS peut étudier les rayonnements gamma parasites naturellement émis par le corps de la sonde. Le mât sera ensuite déployé pour éloigner le capteur des structures de l'orbiteur, et le GRS pourra alors véritablement commencer à mesurer la composition élémentaire de la surface martienne.

Une fois les opérations de calibration effectuées, les ingénieurs vont tenter de remettre en marche le troisième et dernier instrument, MARIE, dont l'état est rééllement préoccupant. Les communications avec cet appareil avaient été interrompues en août 2001, sans que l'on comprenne pourquoi. A cette période, toutes les équipes préparaient intensivement la phase d'aérofreinage, et la NASA avait alors sagement décidé de remettre à plus tard le dépannage de MARIE. A l'heure actuelle, rien ne permet de dire si l'instrument refonctionnera ou s'il est définitivement perdu.

 Crédit photo : NASA/JPL

Crédit photo : NASA/JPL

Pour plus d'infos sur la planète Mars et sur Mars Odyssey, Futura-Sciences.com vous recommande le site nirgal.net

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi