Un vaisseau Progress (en bas), arrimé au module Zvezda (avec ses panneaux solaires). La photographie date de 2000, peu après la mise en place de Zvezda, troisième module à être intégré à l'ISS. © Nasa

Sciences

En bref : le vaisseau Progress s'arrime avec peine à l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , progress , ISS

Il a fallu deux jours pour que le vaisseau automatique Progress parvienne enfin à s'arrimer la Station spatiale internationale, après quelques sueurs froides.

Vendredi soir, un cargo spatial Progress 38, lancé de Baïkonour, chargé d'eau, d'oxygène, de carburant et d'équipements (2,6 tonnes au total), s'approchait de l'ISS pour s'amarrer au module Zvezda (Etoile). Une opération de routine, effectuée en mode automatique, pour la quarantième fois.

Depuis 1986, l'approche automatique des vaisseaux russes (Soyouz et Progress) s'effectue sous le contrôle d'un système radar Kurs, activé quand l'engin parvient à 400 kilomètres de l'ISS. A 150 mètres, un autre système est mis en œuvre, Toru (Telerobotically Operated Rendezvous Unit). Les équipes au sol et l'équipage de la Station peuvent alors surveiller l'opération d'arrimage, notamment par des images vidéos, et même en reprendre le contrôle à la main.

Ce vendredi 2 juillet, 25 minutes avant l'arrimage, le système Toru s'est mis en alarme, déclenchant une procédure d'urgence, qui a éloigné le vaisseau Progress de l'ISS pour éviter la collision. L'équipage a alors tenté un arrimage manuel mais n'y est pas parvenu.

Les équipes du Tsoup (le centre de contrôle russe) sont parvenues à comprendre l'origine de la panne : une interférence des signaux radio entre le canal d'émission des images vidéos et le système de télémétrie lui-même.

Ce canal TV a été désactivé et, dimanche, à 16 h 17 TU, le cargo Progress 38, en mode automatique, s'est finalement arrimé correctement au module Zvezda. Le premier mai 2010, l'arrimage d'un vaisseau Progress avait déjà rencontré un problème sur l'un de ses moteurs au moment du rendez-vous. Oleg Kotov, commandant de l'Expédition 23, avait repris l'arrimage en mode manuel.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi