Après Elon Musk, le fondateur de SpaceX qui veut établir une colonie sur Mars, c’est au tour du millionnaire Dennis Tito de faire le buzz sur Internet. Le premier touriste spatial à avoir séjourné une semaine à bord de la Station spatiale internationale n’a rien trouvé de mieux que de promettre un voyage à destination de Mars dès 2018.
Cela vous intéressera aussi

Dennis Tito vient de créer une société baptisée Inspiration Mars Foundation, afin de réaliser une mission habitée sur Mars permettant de faire le voyage aller-retour vers la planète en seulement 501 jours. Le lancement est prévu en janvier 2018. Un projet très ambitieux si l'on constate que dix ans ont été nécessaires à SpaceX pour réussir le développement et le lancement d'une capsule vers l'ISS, et que la NasaNasa elle-même n'envisage pas de mission habitée avant 2030.

Le millionnaire s'est associé avec Taber MacCallum et Jane Poynter (deux anciens de Biosphere 2) de Paragon Space Development, une société qui fabrique des systèmes de survie, d'assistance et de protection pour les environnements extrêmes et l'espace, ainsi qu'avec Jonathan Clark, un chercheur en médecine au National Space Biomedical Research Institute (États-Unis). Le projet de Dennis Tito sera dévoilé le 27 février, et, même s'il ne prévoit pas un atterrissage mais seulement une mise en orbiteorbite, nous sommes curieux de savoir comment il compte s'y prendre pour le réaliser en 2018. Il existe bien des scénarios de voyages humains à destination de Mars, mais les réaliser dans des délais aussi courts nous semble impossible, d'autant que le financement ne sera vraiment pas une partie de plaisir.

Le scénario le plus récent de la Nasa estime à 200 milliards de dollars le coût d'une mission de sept astronautesastronautes à destination de Mars avec un arrêt sur la LuneLune. Pour la Mars Society, le scénario de la Nasa est trop complexe. Avec le projet Mars Direct, elle propose un trajet direct depuis la TerreTerre avec un équipage de seulement quatre astronautes pour un coût ramené à 100 milliards de dollars.