Sciences

Ariane V a été victime d'un problème de combustion

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Dans la nuit du 12 au 13 juillet, alors que le 142e tir (dixième vol d'une Ariane-5 et septième mission commerciale pour celle-ci) semblait s'être passé normalement, Arianespace annonçait que le satellite européen Artémis et le japonais BSAT-2b avaient été placés sur une orbite trop basse par rapport à celle visée.
Le rapport de la commission d enquête que vient de rendre public Arianespace fait état d'une "instabilité de combustion à l'allumage" du moteur Aestus de l'étage supérieur à ergols stockables (EPS).
Cette instabilité de combustion à l'allumage a été provoquée par "une forte variation de pression", attribuée à " une interaction hydraulique " entre le système d'alimentation du moteur et les circuits internes de la chambre de combustion.
Ce phénomène, qui a perturbé les conditions de combustion et entraîné une baisse de poussée du moteur, a conduit à l'épuisement d'un des ergols (carburant), provoquant l'extinction prématurée d'un moteur. En conséquence, Ariane 5 avait largué ses deux satellites de télécommunications sur une orbite plus basse que prévue.

Cela vous intéressera aussi