Après avoir signé un contrat prévoyant 21 lancements de Soyouz opérés par Arianespace, OneWeb sera le client du vol inaugural d'Ariane 6. Ce tir, actuellement prévu au second semestre 2020, mettra en orbite 30 satellites de la constellation OneWeb.

Cela vous intéressera aussi

Si Eutelsat a été le premier client commercial à signer un contrat de lancement pour la future Ariane 6, ArianespaceArianespace était toujours en attente de savoir quel satellite serait à bord de la toute première Ariane 6Ariane 6. Ce lancement est aujourd'hui prévu au second semestre 2020 avec un objectif de tir en juillet 2020. Pour rappel, en septembre 2018, Eutelsat a signé un accord de service multilancements qui prévoit cinq lancements d'ici à 2027.

Ce vol inaugural d'Ariane 6, dans sa version à deux boosters, sera aussi une mission de qualification pour ce nouveau lanceurlanceur européen. Il sera réalisé dans le cadre du contrat de développement avec l'Agence spatiale européenneAgence spatiale européenne et ArianeGroup, de sorte que l'on pourrait penser que le premier satellite sera un « institutionnel », ce qui évitera de garantir le lancement.

30 satellites à lancer lors du vol inaugural

Finalement, ce sera OneWebOneWeb. L'opérateur de la plus grande constellationconstellation de satellite InternetInternet a signé un accord de service de lancement qui prévoit le recours à la version Ariane 62 à l'occasion de ce vol de qualification, et deux options avec Ariane 6 à partir de 2023. Ces deux options utiliseront, soit Ariane 62 avec jusqu'à 36 satellites à bord, soit Ariane 64 avec jusqu'à 78 satellites OneWeb. Ce contrat s'ajoute à celui, signé en juin 2015 avec Arianespace, et qui prévoit 21 lancements avec le lanceur russe SoyouzSoyouz pour un montant d'environ un milliard de dollars.

Les satellites OneWeb seront placés sur une orbiteorbite quasi polaire à une altitude de 500 km avant de rejoindre leur orbite opérationnelle, située à 1.200 kilomètres d'altitude. Après le lancement réussi des six premiers satellites de la constellation initiale en février par Arianespace (Soyouz, VS21) et qui sera constituée d'environ 650 satellites, OneWeb souhaite lancer tous les autres satellites entre l'automneautomne 2019 et 2021.