Sciences

Bonus : les étonnantes expériences en apesanteur des chats, pigeons et grenouilles

ActualitéClassé sous :aéronautique , Astronautique , zoologie

-

À l'heure où le tourisme spatial n'est plus de la science-fiction, il fait bon se rappeler les premières expériences sur le comportement animal en impesanteur. Nous vous proposons trois vidéos ludiques pour observer et comprendre la réaction des animaux tels que les chiens, les chats et les grenouilles dans un environnement où il n'y a plus de gravité. 

Que fait un chat dans l'espace ? © Delphine Lauru, Licence GFDL/fr

Envoyer un touriste dans l’espace est aujourd'hui chose faite. Mais rappelez-vous qu'après la seconde guerre mondiale, lorsque la conquête spatiale était dans l'air du temps, on ne savait pas vraiment encore si l'on pouvait envoyer un Homme dans l'espace. On a donc commencé par y expédier des animaux. Souvenez-vous, après la seconde guerre mondiale, en 1957, on envoyait la première chienne dans l'espace, Laïka.

En 1957, Laïka devient la première passagère de l'espace dans Spoutnik 2. Elle mourra tristement, seule dans sa cabine, avant de se désintégrer dans l'atmosphère. © vanessaparadis06, YouTube

On s'interrogeait alors sur les effets de l'impesanteur sur les organismes vivants. D'ailleurs, de quoi s'agit-il exactement ? La Terre exerce sur nous une force, la gravité, que nous sentons en permanence et qui nous ramène irrémédiablement sur le sol. En orbite terrestre, cette force est toujours là mais la vitesse (8 km/s) induit une force centrifuge qui l'annule. En d'autres termes, un corps en orbite est en chute libre perpétuelle.

Emmenés à bord d'un avion zéro-gravité, comme l'airbus A300 Zéro-G, que font les chats ? Retombent-ils vraiment toujours sur leurs pattes ? Regardez plutôt : 

Comme l'explique la vidéo, les chats retombent sur leurs pattes quand l'avion vole à plat. Au sommet des paraboles, quand la gravité apparente est nulle, ils perdent tout repère. L'avion est un Convair C-131 de l'US Air Force qui a servi pour ces expériences de « gravité zéro » et qui fut surnommé le Vomit Comet... © Noriko, Wat.tv

Des réactions antinaturelles

Le réflexe naturel du chat, est de retomber systématiquement sur ses pattes lorsqu'il est soumis aux lois de la pesanteur. Il le perd complètement quand il n'est plus subordonné à cette force et bat des pattes à la recherche d'un endroit stable. Quant aux pigeons, ils volent de haut en bas sans réussir à trouver leurs repères. Ils battent des ailes éperdument et certains finissent même par voler à l'envers. La grenouille subit le même sort et se retrouve sens dessus-dessous :

La grenouille, dans l'espace, perd tous ses repères. © 41shinchan, YouTube

En 1989, une série d'expériences portant sur la reproduction d’êtres vivants dans l'espace avait déjà été menée, sur des poules notamment. Les embryons, en retournant sur Terre, mourraient systématiquement. Des essais, plus concluants, ont été conduits sur des poissons. Mais l'expérience nommée Fertile a mis en exergue des anomalies pendant certaines phases du développement embryonnaire. Autrement dit, c'est la pesanteur qui a, en grande partie, façonné les êtres vivants de la Terre. Difficile d'imaginer emmener un chat à bord de la navette de demain !

Découvrez une réponse à une question fondamentale :

Dans l'espace, le corps ne subit pas la même poussée vers le bas que sur Terre (ce petit cadeau de la gravité). Résultat, les disques situés entre les vertèbres de la colonne vertébrale dans le dos...

 

Cela vous intéressera aussi