Sciences

Après les péripéties de Soyouz, une Ariane 5 doit décoller ce soir

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , Ariane 5 , Arianespace

-

Au Centre spatial guyanais, les équipes d'Arianespace et du Cnes sont de nouveau sur le pont. Après l'échec de la mise sur une bonne orbite de deux satellites Galileo, pour l'instant pas encore officiellement expliqué, et le succès du lancement du dernier ATV, elles se préparent au lancement d'une Ariane 5. Deux satellites de télécommunications sont à lancer ce soir pour des clients fidèles d'Arianespace.

Transfert d'Ariane 5 ECA du Bâtiment d'assemblage final (BAF) à son pas de tir (Ela 3). © Esa, Cnes, Arianespace, service optique CSG

Ce soir, le 75è lancement d'une Ariane 5 intervient après une série de 60 succès consécutifs de ce lanceur. Ce tir doit permettre de placer sur orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications Measat-3B pour l'opérateur malaisien Measat et Optus 10 pour le compte de l'opérateur australien Optus. Depuis le lancement d'Aussat K3 sur Ariane 3, le 16 septembre 1987 (V19), Optus 10 sera le sixième satellite lancé par Arianespace pour l'opérateur australien. En 1996 les lancements des satellites opérant en bande C et Ku Measat-1 et Measat-2, sur des lanceurs Ariane-4, en version A44L (les 12 janvier (V82) et 13 novembre 1996 (V92) sont les premiers que l'opérateur malaisien confie à Arianespace.

Le décollage du lanceur Ariane 5 ECA est prévu le jeudi 11 septembre 2014 le plus tôt possible à l'intérieur d'une fenêtre de tir qui s'ouvre à 23 h 21 mn et se ferme vendredi matin à 00 h 23 (heure de France métropolitaine). Il est à suivre en direct sur le site Internet d’Arianespace. La durée nominale de la mission, du décollage à la séparation des satellites est de 47 minutes et 8 secondes.

Le satellite Measat-3 au cours d'un essai d'installation dans la coiffe d'Ariane 5. © Measat

Ariane 5 va lancer plus de 10 tonnes

Pour cette mission la performance demandée au lanceur est de plus de 10 tonnes (10.098 kg) dont 5.897 kg pour Measat-3B et 3.270 kg pour Optus 10. Ce n'est pas un lancement record pour Ariane 5. Pour rappel, la performance maximale offerte par ce lanceur, pour une orbite standard inclinée à 6°, est supérieure à 10.300 kg. Elle a été atteinte lors du lancement VA212, le 7 février 2013 par le lanceur L568, au profit des satellites Amazonas-3 et Azerspace/Africasat-1A (10.317 kg).

D'une masse au lancement d'environ 5,8 tonnes, le satellite Measat-3B est construit autour de la plateforme Eurostar E3000 d'Airbus Espace. Il est équipé d'un système de propulsion chimique et comprend 48 répéteurs en bande KU. Depuis sa position orbitale à 91,5° E, Measat-3B fournira des services vidéo et de données à travers la Malaisie, l'Inde, l'Indonésie et l'Australie. Avec uune puissance électrique de 16 KW, sa durée de vie attendue est supérieure à 15 ans.

Quant à Optus 10, il s'agit d'un satellite qui couvrira l'Océanie et une partie de l'Antarctique positionné à 164° E. Depuis cette position orbitale, il sécurisera et augmentera l'offre d'Optus dans un large éventail de services de télévision directe, de liaisons Internet, de téléphonie et de transmission de données. Pour cela, il utilise une plateforme LS 1300, de Space Systems Loral qui embarque 24 transpondeurs en bande Ku. La durée de vie attendue est supérieure à 15 ans.

Cela vous intéressera aussi