Santé

Sommes-nous protégés après une infection à SARS-CoV-2 ?

VidéoClassé sous :Coronavirus , pandémie de Covid-19 , test du Covid-19

La ré-émergence de cas déjà infectés en Corée du Sud fait craindre une immunité faible après une infection au SARS-CoV-2. Alors que savons-nous de la réponse anticorps générée par notre organisme ? Tour d'horizon du sujet dans cette vidéo avec deux experts.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

C'est la grande question qui se pose en ce moment dans les pays où l'épidémie a faibli et chez ceux qui préparent le déconfinement. Autrement dit, dans le monde entier, ou presque.

Sommes-nous protégés après une infection au SARS-CoV-2 ? Et surtout, combien de temps le sommes-nous ?

Ces deux questions ont des implications individuelles certes, mais aussi et surtout, collective. En effet, si l'immunité est mauvaise, le virus pourra circuler aisément dans la population et nos efforts précédents seront vains. D'après plusieurs données, l'immunité serait bien là. La majorité des patients d'une petite cohorte chinoise font des anticorps. Quand bien même ne pas faire d'anticorps serait inquiétant, il existe d'autres mécanismes pour nous protéger, notamment la réponse immunitaire cellulaire. Ne pas faire d'anticorps ne signifie pas forcément que nous ne sommes pas immunisés. La variabilité en réponse anticorps est courante dans la population car elle dépend de pléthores de facteurs. La recherche avance vite et nous aurons surement bientôt des réponses plus précises et plus robustes. En attendant, retrouvez les premiers éléments de réponse dans cette vidéo.