Santé

Qu’est-ce que le syndrome de Cotard ?

VidéoClassé sous :psychologie , psychiatrie , syndrome de Cotard

Le syndrome de Cotard est une maladie psychiatrique rare, marquée par la négation de sa propre existence et du monde extérieur. Décrite il y a plus d’un siècle, cet étrange syndrome est de moins en moins courant.

Décrit en 1880 par le neurologue français Jules Cotard, le syndrome de Cotard est une maladie psychiatrique rare se présentant sous la forme d’un syndrome délirant consistant à croire que l’on a perdu certains de ses organes et allant jusqu’à nier sa propre existence. Il est observé au cours de syndromes mélancoliques, eux-mêmes classés parmi les symptômes dépressifs graves.

Dans un contexte de dépression profonde, l’individu, qui souffre de ce syndrome, en arrive à croire que son propre corps a disparu, en totalité ou en partie. Il éprouve une insensibilité profonde, et pense que le monde autour de lui n’existe plus. Il se croit damné et condamné à l’immortalité, ce qui peut paradoxalement amener à des pensées suicidaires. La maladie se soigne avec des antidépresseurs et des électrochocs. Elle est de plus en plus rare, en raison des progrès de prise en charge de la dépression.